Disco Maghreb devient une destination touristique à Oran. La maison de disque ne désemplit pas depuis la sortie du nouveau clip de DJ Snake. Le mythique label de raï retrouve ainsi sa gloire d’antan.

Deuxième ville du pays, Oran donne à ses visiteurs une multitude d’endroits à visiter, l’une d’elle est Disco Maghreb. La capitale de l’Ouest algérien, ou la Mecque du raï, suscite encore de l’admiration chez les fans de ce genre musical. Comme quoi, les chanteurs raï sont de vrais ambassadeurs de l’Algérie.

Le label a en effet été le premier à lancer les grands noms de la chanson raï, à l’instar de Cheb Khaled, Cheb Mami ou encore Cheb Hasni. Tout récemment, DJ Snake a rendu un hommage à la maison d’édition de disque avec son tube « Disco Maghreb ».

L’adepte de la musique techno montre sa reconnaissance envers Boualem Benhoua, fondateur de Disco Maghreb. Il a mis en avant la beauté du raï et de la musique algérienne en général.

Disco Maghreb, un endroit à visiter à la séduisante ville d’Oran

Depuis la sortie de ce nouveau clip, l’artiste franco-algérien met en évidence l’un des symboles du patrimoine musical algérien. Malgré toutes les années difficiles qu’a traversé la maison de disque, elle est toujours présente au centre-ville d’Oran pour rappeler de bons souvenir aux visiteurs.

Avec sa belle et nostalgique musique raï, cette nouvelle destination touristique ne laisse pas indifférents les amoureux de cette séduisante ville.

Désormais, faire un pèlerinage à Disco Maghreb n’a rien à envier à la découverte de Santa Cruz ou des Andalouses. Le magasin de Boualem Benhoua est devenu un véritable repère d’El Bahia avec le nouveau clip de DJ Snake. Il s’impose comme coin à visiter lors de la balade au centre-ville d’Oran, de Ben M’hidi à Place d’Armes.

Ainsi, DJ Snake, de son vrai nom, William Grigahcine, a fait la promotion du pays d’origine de sa mère. Sa nouvelle œuvre artistique a déterré l’un des trésors du patrimoine culturel algérien. En effet, « Disco Maghreb » fait découvrir les régions et les différentes couches de la société algérienne. Il invite à connaitre une Algérie diverse où la musique universelle est omniprésente.

Lire aussi – La maison d’Yves Saint Laurent à Oran rénovée