Le procès de l’ex PDG de l’aéroport international d’Alger, Tahar Allache, est fixé. Poursuivi dans de lourdes affaire de corruption, l’ancien directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA) devrait être présenté devant le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), le 20 juin prochain.

Les choses s’accélèrent pour l’ancien l’homme fort de l’aéroport international d’Alger. Tahar Allache, qui a dirigé l’infrastructure aéroportuaires pendant près de 15 ans, a été limogé de son poste mardi 31 mai dernier. A peine quelques jours pus tard, il fait objet d’une poursuite judiciaire et risquerait même la prison pour des affaires de corruption.

On lui reproche notamment une « mauvaise gestion » du projet d’expansion de la nouvelle aérogare, la conclusion de transactions suspectes et dilapidations de deniers publics.

A en croire certaines sources, le désormais ex-PDG de l’aéroport d’Alger, ferait l’objet d’une enquête de la brigade économique et financière (BEF) depuis plusieurs mois dans des affaires liées aux malversations, détournements et corruption.

De lourdes accusations retenues contre lui

Il est vrai, faut-il le signaler, que son limogeage a été maintes fois annoncé sans que cette décision soit appliquée officiellement. Selon les mêmes sources, Tahar Allache se trouverait cependant sous le coup de l’interdiction de sortie du territoire national (ISTN) pour « abus de fonction ».

Dimanche 12 juin, des médias nationaux ont indiqué que l’ancien patron de l’aéroport d’Alger a vu tous ses biens saisis sur ordre du juge d’instruction de la deuxième chambre du Pôle pénal économique et financier national de Sidi M’hamed, à Alger. Ce dernier a aussi ordonné le gel des comptes bancaires du mis en cause, qui devra donc répondre aux accusations retenues contre lui le 20 juin prochain.

Il y a lieu de signaler, en outre, que Tahar Allache a été remplacé au poste par le responsable de l’administration et de la logistique au sein du même aéroport, Omar Halis.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici