Les aéroports français s’attendent à un été compliqué. Un appel a été en effet lancé pour les voyageurs afin de prendre leurs précautions afin de faire face à des situations qui s’annoncent difficiles. Ces derniers sont appelés surtout à s’armer de patience. 

Cela n’est en fait pas propre aux aéroports français seulement. Les structures aéroportuaires des pays européens risquent de connaitre les mêmes situations. En cause: le manque de personnel dont souffrent ces établissements qui peinent à recruter et ce pour différentes raisons.

Les aéroports français, à titre d’exemple cherchent désespérément à embaucher 4500 agents. Ce déficit ne peut que se répercuter négativement sur les opérations de contrôle de débarquement et d’embarquement des voyageurs. On prévoit ainsi que les durées d’attente peuvent s’allonger au niveau des aéroports.

Des débordement ont été d’ailleurs d’ores et déjà signalés au niveau de certains aéroport. Les passagers doivent désormais s’habituer à ces images qu’ils sont appelés à affronter cet été.  “Il y aura 15 à 20% de pénurie de personnels dans les aéroports français. On sauve les meubles grâce au chômage partiel mis en place pendant la crise sanitaire qui a permis de sauver des compétences mais pas toutes”, a expliqué Thomas Juin, président de l’Union des aéroports français, jeudi 2 mai.

Les voyageurs appelés à s’armer de patience

“L’activité pour cet été est 20% supérieure à celle de 2019, il y a une envie très forte de voyager, d’ailleurs la durée des séjours augmente aussi de 20%” a indiqué de son coté Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage. Les deux responsables cités par des sources médiatiques françaises sont intervenus lors du congrès annuel de la Fnam (Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers) qui s’est tenu à Paris.

Les voyageurs ne peuvent que prendre leur mal en patience et se présenter au moins trois heures avant l’embarquement. Ils doivent être patients et se préparer pour vivre des dures épreuves.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici