Air Algérie a désormais un nouveau président directeur général. Yacine Benslimane prend les commandes de cette entreprise dans un contexte pour le moins, compliqué. Plusieurs dossiers chauds l’attendent sur le bureau du PDG.  Le ministre des transports lui a d’ailleurs, donné un bref aperçu.

Lors de la cérémonie d’installation du nouveau PDG d’Air Algérie, le ministre des transports a passé en revue les principaux chantiers de la compagnie aérienne. Acquisition de nouveaux avions, l’amélioration des services dans le domaine de l’aviation et de l’activité commerciale et la numérisation de l’opération de la vente des billets.

Voilà donc, les trois dossiers brulants qui attendent le nouveau PDG. Ce dernier devra d’ailleurs, entamer directement le processus du renforcement de la flotte. Le ministre des transports a instruit Yacine Benslimane à l’effet d’initier les négociations avec des constructeurs mondiaux d’aéronefs.

Moderniser les services et numériser la vente des billets

Le nouveau patron d’Air Algérie aura également, pour mission de moderniser le département commercial de l’entreprise et améliorer les services dans les avions et au sol. Troisième chantier aussi important, la numérisation de l’opération de la vente des billets.

Sur ce point, le ministre des Transports a promis hier, devant les parlementaires qu’une application numérique sera mise en en place prochainement pour en finir avec les ennuis de la vente des billets. Le premier responsable du secteur des transports a d’ailleurs, promis que le calvaire des voyageurs lié aux réservations sur la compagnie aérienne, Air Algérie et surtout sur Algérie ferries sera bientôt résolu.

Abdellah Mondji a également annoncé qu’il sera procédé à une révision de la plateforme numérique de réservation de billets d’Air Algérie, « afin de la rendre plus efficace évitant le déplacement des uns et des autres », a-t-il déclaré à l’APN.

15 avions pour renforcer la flotte d’Air Algérie

Par ailleurs, Yacine Benslimane devra se pencher sur un autre dossier aussi important. Il s’agit de l’acquisition de 15 nouveaux avions, tel qu’il a été annoncé par le président de la République. Abdelmadjid Tebboune a donné des instructions à l’effet de renforcer la flotte d’Air Algérie afin d’ouvrir de nouvelles ligne internationales vers l’Afrique, l’Asie et les Amériques.

Sur le volet commercial, Air Algérie devra faire un grand effort au niveau de ses prix notamment sur la route France-Algérie. En effet, la compagnie publique et les autres compagnies étrangères pratiquent les tarifs les plus chers sur une courte ligne. Les prix entre la France et les deux pays voisins, le Maroc et la Tunisie sont beaucoup moins chers.

Pour rappel, le nouveau P-dg d’Air Algérie avait notamment occupé auparavant le poste de délégué général d’Aigle Azur ainsi que le poste de directeur commercial au sein de l’établissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) au niveau de l’aéroport d’Alger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici