Le syndicat du personnel naviguant technique (PNT) affilié à l’UGTA est monté au créneau pour dénoncer « une compagne haineuse » menée contre les pilotes d’Air Algérie. Il a en effet publié un communiqué à travers lequel il a défendu ces derniers et a répondu aux accusations portés contre eux.

Selon le syndicat, les pilotes d’Air Algérie ont fait objet d’allégations affirmant qu’ils bénéficient de plusieurs avantages, alors que leur entreprise traverse une situation peu reluisante sur le plan financier. Chose que le syndicat du personnel naviguant technique  d’Air Algérie nie catégoriquement.

« La plus part des pilotes d’Air Algérie ont droit entre un et trois billets d’avion par an dont ils payent la moitié des prix en taxes dans les mêmes conditions que n’importe quel autre employé de l’entreprise. Cela représente moins que ce qui est offert chez les compagnies aériennes dans le monde », a écrit en effet le syndicat dans un communiqué rapporté par le site Visa Voyage Algérie.

Les échanges avec le nouveau PDG ont été « positifs »

Ce sont en fait ces allégations qui ont poussé le syndicat des pilotes d’Air Algérie de réagir et de sortir de son mutisme. En outre, explique-t-il encore, certains cercles et pour des desseins non avoués, tentent vainement de créer une zizanie et une suspicion entre les pilotes et le nouveau directeur de compagnie.

« Nous avons rencontré le nouveau PDG. Les échanges ont été positifs dans la plus part des sujets abordés. Nous avons même évoqué certains de nos droits élémentaires dont nous ne jouissons plus depuis mars 2020. La réponse était positive également », a affirmé en effet le syndicat, question de couper l’herbe sous les pieds de ces personnes malintentionnées.

Notons pour rappel qu’un autre représentant des pilotes d’Air Algérie, SPLA en l’occurrence s’est également exprimé sur la situation le personnel naviguant technique. Tout en affirmant que ces derniers réclament toujours l’amélioration de leur conditions socioprofessionnelle, le syndicat a écarter l’éventualité d’une grève, comme cela été colporté.