Air Algérie a mis à jour les conditions d’entrée en Italie et en Allemagne. La compagnie nationale aérienne a publié ce jeudi 2 juin 2022, une mise à jour des conditions de voyage dans ces deux pays européens.

Air Algérie annonce de nouvelles dispositions pour les voyageurs algériens vers l’Italie et l’Allemagne. La compagnie nationale indique « qu’à partir du 1er Juin 2022, toutes les restrictions sanitaires d’entrée en Italie ont été entièrement levées, en Italie. « Le port du masque FFP2 reste obligatoire pour les passagers à destination d’Italie jusqu’au 15 Juin 2022 », précise le communiqué.

Concernant les conditions d’entrée en Allemagne,  Air Algérie informe ses usagers «  qu’à partir du 1er Juin 2022, toutes les restrictions sanitaires d’entrée en Allemagne ont été entièrement levées ».

Air Algérie ouvre progressivement ses vols d’été

Pour rappel, la compagnie nationale aérienne Air Algérie a opté pour une ouverture progressive des réservations les destinations internationales. Dans un premier temps, les billets sur les vols du programme d’été 2022 avec Montréal au Canada et Francfort en Allemagne ont été mis en vente, la semaine dernière. Ensuite, c’est la destination Turquie qui est ouverte à la réservation pour des dessertes avec Istanbul et Antalya.

En prévision de l’été,  Air Algérie a vu son programme de vols renforcé avec 270 nouvelles dessertes de et vers plusieurs destinations. Une grande partie de ces dernières ont été attribuées pour la route entre l’Algérie et la France. Chose qui est d’ailleurs tout à fait logique dans la mesure où l’Hexagone abrite le plus grand nombre de ressortissants algériens. Néanmoins, les vols supplémentaires avec la France ne sont pas encore ouverts.

Nouvelle stratégie de marketing

Par ailleurs, les responsables d’Air Algérie ont présenté lors d’une rencontre avec le ministre des transports, un exposé sur l’activité commerciale de la compagnie ainsi que sur la stratégie adoptée en matière de marketing. Cette dernière est axée principalement sur les mesures pouvant permettre de baisser le prix des billets.

En effet, les responsables de la compagnie proposent :

  • L’adoption du système Yield Management, en vigueur au niveau international, qui repose sur le principe de l’offre et la demande
  • Le maintien des mêmes prix de 2019 comme référence tout en prenant en considération l’évolution des prix du kérosène, les frais relatifs à l’assurance et le taux de change ;
  • La proposition de prix moins chers que les compagnies aériennes concurrentes sur le même marché durant les périodes de pics de la demande avec statistiques et chiffre à l’appui;
  • La maîtrise par Air Algérie des prix des billets commercialisés par les agences de voyages privées et les sites électroniques spécialisés à travers des accords afin d’éviter la spéculation sur les prix.