Lors de son arrivée à un poste de police de la capitale, le jeune homme menotté a échappé aux policiers. Un important dispositif a été mis en place pour le retrouver. Il a profité d’une virée à l’hôpital de Bordj El Kifan pour subir des tests médicaux pour prendre la fuite.

Selon le site arabophone Ennahar, le jeune homme âgé de 19 ans a été jugé ce jeudi 10 février au tribunal de Dar El Beida. Il a été interpellé le 25 janvier dernier, suite à des accusations de vols. Après son audition par le juge instructeur, l’accusé a été transféré à l’hôpital pour effectuer des analyses. C’est là, qu’il profite de l’occasion pour prendre la fuite.

Le prévenu s’est ensuite caché dans une ferme agricole et avec l’aide d’une personne, il a réussi à se débarrasser de ses menottes. Le jeune homme a ensuite contacté sa mère par téléphone. Cette dernière l’aurait convaincu de se rendre à la police, selon son propre témoignage.

Devant le juge, le prévenu a reconnu toutes les accusations qui lui ont été portées. Il explique sa tentative de fuite par la peur d’être incarcéré. Le procureur de la république a requis une peine de 3 ans ferme et une amende de 100 000 dinars. Le verdict sera prononcé prochainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici