La compagnie maritime de transport de voyageurs, Algérie ferries a annoncé ce mercredi 1er juin de nouvelles mesures pour ses clients. Des mesures à même de permettre une meilleure prise en charge des voyageurs à bord des navires de la compagnie. 

Ce nouveau dispositif annoncé par le directeur commercial de la compagnie, Karim Bouzenad sur les ondes de la radio nationale, consiste en fait à « l’aménagement d’une salle de réception en collaboration avec les agents de douanes et de la police ». Le même responsable a indiqué également que dorénavant le passager sera accompagné par jusqu’au bord du navires par des agents douaniers et des éléments de la police.

Selon l’orateur, ces mesures ont pour objectif de faciliter la tâche aux passagers et surtout fluidifier leur embarquement.  Il y a lieu de signaler que les voyageurs ne ce cessent de se plaindre depuis plusieurs jours sur les conditions d’accueil à Algérie Ferries et surtout le longue attente durant l’opération de contrôle au niveau du ports.

S’agit-il des mesures soulevées par les réclamations des députés ?

D’ailleurs des députés de l’émigration ont soulevé le problème cette semaine. Tewfik Kheddim a adressé une correspondance au ministre des finances et au directeur des Douanes à travers laquelle il a fait état des retards enregistrés dans la vérification des bagages des passagers. Chose qui engendre des désagréments à ces derniers. Pour ce parlementaire cela relève d’un véritable cauchemar qui peut dissuader les Algériens de voyager par bateau.

Il a par ailleurs souligné que le contrôle n’est pas systématique mais sélectif, ce qui donne lieu à des doutes sur certaines pratiques. Son collègue, Brahim Dekhinet est allé plus loin en évoquant des soupçons de rackets dont seraient victimes des ressortissants algériens au niveau les ports.

Il est à se demander d’ailleurs si ces nouvelles mesures prise par Algérie ferries n’ont pas été prises suite à ces réclamations.