Le nombre de traversées sur la ligne Alger- Naples sera revu à la hausse, a indiqué mardi 26 juillet, le directeur général par intérim d’Algérie Ferries, Saïd Mohellebi. Il a également affirmé que la première traversée a été « une réussite à aller comme au retour ».

Le directeur par intérim de la compagnie maritime algérienne était en fait parmi la délégation qui avait accueilli les passagers de la première traversée au départ de Naples à destination d’Alger.

Le navire Tariq Ibn Ziad, qui a assuré cette liaison, a accosté aux premières heures de la matinée de dimanche 26 juillet. Selon des sources médiatiques, « 711 passagers et 156 véhicules » ont été transportés par le car-ferry. Autrement dit, le navire a fait la navette pratiquement à moitié vide, sachant que ce navire est doté d’une capacité de 1276 passagers et peut transporter jusqu’à 500 voitures.

La première traversée a été « une réussite à l’aller comme au retour »

N’empêche que le premier responsable s’est réjoui de cette première traversée : « une réussite à l’aller comme au retour », d’après lui. Saïd Mohellebi, qui s’est confié à l’Agence nationale de presse (APS), a affirmé d’ailleurs que cette ligne « va aller dans la durée ».

Actuellement, a t-il expliqué, Algérie Ferries a programmé deux dessertes pour le mois d’août prochain (le 3 et le 14), et deux autres pour le mois de septembre (le 4 et le 18).  « Le nombre des dessertes sera revu à la hausse, avec l’autorisation du ministère des Transports », a-t-il dit.

Notons pour rappel que la première traversée, au départ du port d’Alger à destination de Naples, a été effectuée samedi 23 juillet dernier. Il faut dire que cette ligne ne fait pas l’unanimité au sein même de la communauté algérienne établie en Italie. Des ressortissants algériens, mais aussi des députés de l’émigration, estiment qu’une route vers Genova est plus appropriée pour les voyageurs et plus rentable pour l’entreprise.