La compagnie maritime nationale Algérie Ferries devrait opérer des changements dans son calendrier de traversées. C’est ce qu’a annoncé, hier, le député de la communauté algérienne établie dans le Sud de la France Tawfik Khedim. Ainsi, Algérie Ferries va effectuer deux transverses Marseille – Alger, le mercredi 29 juin prochain.  

Le programme d’été d’Algérie Ferries prévoyait une seule desserte pour le 29 juin prochain au départ de Marseille vers Alger. Mais la compagnie de navigation maritime a été autorisée à ajouter une autre desserte sur la même route.

Algérie Ferries opère actuellement trois traversées maritimes par semaine entre le port de Marseille et celui d’Alger. A l’occasion de la saison estivale, la compagnie maritime nationale a été autorisée à ajouter une nouvelle desserte.

Changement de navire pour Marseille – Oran

Selon le même député, « la traversée Marseille – Oran du 28 juin sera opérée à bord du navire Tariq Ibn Ziyad et non pas à bord de Djazair 2. Le départ est prévu à 17h comme annoncé. » Algérie Ferries n’a pas encore communiqué officiellement ces changements.

Pour rappel le programme initial de la compagnie maritime fait état d’une seule traversée Marseille – Alger. Ce voyage devait être opéré à 13h à bord du nouveau navire Badji Mokhtar 3. Algérie Ferries ajoute ainsi, une autre desserte pour la même journée.

Le première voyage au départ de Marseille sera opéré à 11h à bord du navire Djazair II. Alors que le nouveau carferry d’Algérie Ferries, le Badji Mokhtar III va assurer la deuxième traversée à 13 h. « Deux navires vont assurer les traversées Marseille – Alger le 29 juin. Djazair 2 à 11h et Badji Mokhtar 3 à 13h » a écrit le député de l’émigration sur sa page Facebook.

La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a déjà effectué un changement de date pour sa traversée Oran – Alicante – Oran programmée pour ce jeudi dernier. Le voyage a démarré le lendemain avec les mêmes horaires. Algérie Ferries n’a pas communiqué officiellement sur ce changement de programme ni sur les raisons derrière ce report.