Algérie Ferries a décidé de renforcer le nombre de ses dessertes entre Marseille et Alger. Pour répondre à la forte demande des ressortissants algériens, le navire Badji Mokhtar III va assurer 90 traversées en aller-retour entre Marseille et Alger jusqu’au 30 septembre.

En prévision de la saison estivale, les autorités algériennes ont décidé de renforcer le nombre de dessertes entre Marseille et Alger. Une disposition qui va dans le sens de la demande du grand nombre d’Algériens. En effet, beaucoup de ressortissants algériens souhaite rentrer après plus de deux ans d’absence à cause de la crise sanitaire.

Pour leur permettre de rentrer au pays, Algérie Ferries va opérer une desserte par semaine (aller-retour) entre le port d’Alger et celui de Marseille. Mis en service, le 1er novembre dernier, le nouveau navire Badji Mokhtar III de la compagnie Algérie Ferries va assurer 90 traversées (aller-retour) entre Marseille et Alger jusqu’au 30 septembre.

Capacité de 1800 passagers et 600 véhicules touristiques

D’une capacité de 1.800 passagers et 600 véhicules touristiques, la compagnie maritime nationale a décidé de mobiliser son plus grand navire, le Badji Mokhtar III. Et ce, en raison de la forte demande et du nombre important des dessertes entre Alger et Marseille.

Ainsi, la compagnie va opérer 20 traversées en aller-retour entre Alger et Marseille durant le mois de juin. Pour le mois de juillet, 22 dessertes sont au programme et 27 durant le mois d’août. Enfin, selon le programme dévoilé par Algérie Ferries, le mois de septembre, Badji Mokhtar III fera 21 traversées.

Badji Mokhtar III, une ville flottante

Il est à noter que Badji Mokhtar III est le plus grand navire de la compagnie en termes de capacités. Il est construit aux Chantiers de Guangzhou Shipyard International (COMEC) en Chine. Ce navire est arrivé au port d’Alger au début du mois d’août dernier.

Ce nouveau navire est similaire à une “ville flottante fournissant des prestations dignes d’un 5 étoiles.”, avec plusieurs restaurants, des boutiques hors taxes et autres lieux de divertissement pour les passagers, selon Algérie Ferries.