Fermées depuis mars 2020, les frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie seront rouvertes à partir du 15 juillet. L’annonce a été faite, ce mardi, par le président Abdelmadjid Tebboune et son homologue tunisien, Kais Saïed, en visite à Alger.

Enfin, les Algériens pourront partir cet été, comme à l’accoutumée en Tunisie, pour y passer leur vacances. La réouverture totale des passages entre l’Algérie et la Tunisie se fera dès le 15 juillet.

L’annonce a été faite par les deux présidents, Abdelmadijid Tebboune et Kais Saïed, ce mardi 5 juillet, journée de commémoration des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie. Juste après l’annonce, le président tunisien a quitté le territoire national en fin d’après-midi.

Les Algériens pourront se rendre dans leur second pays

Selon Kais Saïed, cette décision concernant l’ouverture de leur frontière terrestre est motivée par « les liens qui lient les deux pays et leur destin commun ». Ainsi, cette décision entérine, une fois de plus, les bonnes relations diplomatiques qui prévalent entre les deux pays.

« Les Algériens pourront se rendre dans leur second pays la Tunisie et inversement », poursuit Abdelmadjid Tebboune. En effet, le mois dernier, la frontière terrestre algéro-tunisienne a été rouverte, mais uniquement pour les marchandises.

Au grand bonheur des touristes et professionnels

L’annonce de cette décision commune a été accueillie avec enthousiasme par les Algériens. Et cette fois-ci, c’est la réouverture totale, au grand bonheur des touristes et des professionnels des deux pays, qui l’attendaient depuis l’amélioration des conditions sanitaires dans les deux pays.

Pour rappel, la frontière entre les l’Algérie et la Tunisie est fermée depuis le 17 mars 2020, après confirmation de cas Covid-19 de part et d’autre. Depuis, des passages exceptionnels avaient été autorisés pour les personnes malades, les étudiants, et dernièrement pour le transport de marchandises.

En juin 2021, les vols ont repris entre les deux pays. Les Algériens résidant en Tunisie n’ont pu rejoindre leurs familles qu’à partir de janvier 2022, au moment où les frontières entre les deux pays ont été partiellement rouvertes pour les accueillir. Et réciproquement pour les Tunisiens établis en Algérie.

Lire aussi : Algérie – Tunisie : vers l’ouverture d’une ligne maritime entre les deux pays