L’affaire « Future Gate » dont sont impliqués des influenceurs très connus, anime encore les débats en Algérie. L’enquête connait de nouveaux développements. Le juge d’instruction près le tribunal de Dar El Beida a entendu mercredi et jeudi, de nouveaux accusés dans l’affaire d’arnaque aux visas d’étude.

Le juge instructeur continue d’auditionner les mis en cause dans l’affaire qui a fait grand bruit en Algérie. Hier, trois accusées ont été entendues par le juge. Il s’agit de J. Lina, T. Ndjet et B. Rania qui étaient en détention provisoire à la prison de Koléa.

Ce jeudi 24 février, trois nouveaux accusés ont été également entendus dans le cadre de la même affaire. Il s’agit de H. Zakaria, C. Abderrahmane et R. Yanis. Le juge d’instruction a retenu de lourds chefs d’inculpations contre les accusés. Il s’agit d’ «association de malfaiteurs et escroquerie en bande organisée », « traite de personnes », « violation de la loi régissant la circulation des capitaux de et vers l’étranger ».

11 personnes en détention provisoire

Au total, 11 personnes ont été placées en détention provisoire. Trois autres personnes sont mises sous contrôle judiciaire. Les influenceurs Rifka, Numidia Lezoul et Mohamed Aberkane alias stanley sont poursuivis dans cette affaire d’escroquerie dont sont victimes 75 étudiants algériens.  On leur reproche notamment le fait d’avoir fait de la promotion à une agence fictive qui a arnaqué ces étudiants.

L’agence Future Gate, puisque c’est de celle-ci qu’il s’agit, avait promis des visas d’étude à l’étranger notamment en Russie, en Ukraine et en Turquie pour ces universitaires en contre partie des sommes d’argent.

Les influenceurs cités dans cette affaire auraient reçu des commissions pour faire de la pub à cette entreprise fictive qui escroquait des étudiants contre des promesses de visa d’étude. Numidia Lezoul annoncée au début, en état de fuite, s’est finalement présentée ce mercredi au tribunal de Dar El Beida, accompagnée des membres de sa famille.

Article précédentBelgique : une Algérienne de 22 ans tuée d’une balle dans la tête
Article suivantUn ancien policier en Algérie jugé pour terrorisme en Belgique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici