Les résultats du bac 2022 se font attendre en Algérie. Près d’un mois après la fin des épreuves, les résultats ne sont pas encore affichés au grand dam des candidats et de leurs parents gagnés de plus en plus par le stress et l’angoisse d’une attente qui n’en finit pas. 

La session 2022 du baccalauréat s’est tenue du 12 au 16 juin en Algérie. S’exprimant le dernier jour des épreuves, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, qui s’est alors félicité des conditions du déroulement des examens, a indiqué que les résultats seraient annoncés « au cours de la troisième semaine ou au début de la dernière semaine du mois de juillet ».

C’est dire en somme qu’on est toujours dans les délais. Toutefois, cela n’a pas empêché certaines sources d’annoncer des dates à tous vas concernant cette échéance, alimentant du coup le stress chez les candidats et leurs parents qui commencent à perdre patience.

Rumeurs, fake news et faux communiqués

Les rumeurs et les fake news sur l’annonce des résultats inondent les réseaux sociaux. Des communiqués attribués au ministère de l’Education ont été même relayés. Le dernier en date, partagé lundi dernier sur les réseaux sociaux, indiquait que les candidats et leurs parents pouvaient consulter les résultats jeudi 14 juillet à partir de 16h00.

Le ministère de l’éducation a très vite démenti ce faux document. Il avait clairement signifié que seuls ses services étaient habilités à donner de telles informations officielles, à travers ses comptes et sur son site officiel.

Les résultats du bac connus la semaine prochaine ?

Le département ministériel aurait fait mieux s’il avait annoncé la date de l’affichage des résultats, de manière à couper l’herbe sous les pieds des spéculateurs et mettre fin au suspens. Aux dernières nouvelles, on apprend que les résultats devraient être annoncés entre le 16 et le 18 juillet.

Selon des sources du même ministère, ce retard dans l’affichage de ces fameux résultats est dû à un problème technique, sans préciser sa nature. La même source indique que tout était prêt avant que ce souci ne surgisse.