Belgique : une Algérienne de 22 ans tuée d’une balle dans la tête

0
Des scellés posés sur la porte de l’appartement (scène de crime)
Des scellés posés sur la porte de l’appartement (scène de crime)

C’est un véritable drame qui a secoué la région de Trazegnies, et l’ensemble de la communauté algérienne résidant en Belgique. Une femme algérienne, Lamia Hadji âgée de 22 ans est morte lundi, d’une balle dans la tête. Le coup de feu a été tiré par Ali, son compagnon et compatriote.

Selon le quotidien belge Sudinfo,  l’homme est placé sous mandat d’arrêt pour homicide volontaire. Originaire d’Algérie, il dit avoir été impliqué dans une dispute, alors que le parquet de Charleroi avance la thèse d’un féminicide.

L’homme de 33 ans aurait tué par balles sa compagne de 22 ans.  « Le suspect s’est rendu après son geste chez un voisin et il a expliqué ce qu’il venait de commettre. Le voisin a donné l’alerte », a confirmé le parquet de Charleroi. Précisant que « il a des antécédents judiciaires, mais qui ne concernant pas des faits de violences envers des femmes. »

Toutefois, les circonstances exactes de ce troisième féminicide en 2 mois dans la région de Charleroi sont encore peu claires et devront être déterminées par l’enquête. En effet, alors que le juge d’instruction a prononcé la mise sous mandat d’arrêt pour « homicide volontaire », le trentenaire maintient sa version : il s’agit, selon lui, d’un accident.

Pour rappel, la cour d’assises du Hainaut en Belgique a rendu le 9 février dernier, son verdict dans l’affaire de l’assassinat de l’Algérien Abderrahmane Ferdjallah dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020 à Charleroi, en face du café le Ministère. La victime âgée de 29 ans est décédée sept jours plus tard à l’hôpital, des suites de blessures par balle.

L’auteur du crime le belgo-tunisien Mohamed Ksous, âgé de 72 ans, est condamné à 15 ans de réclusion criminelle. L’accusé est aussi reconnu coupable de coups portés sur un autre client du café et de port d’arme sans autorisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici