Corsica linea, la compagnie maritime française desservant l’Algérie au départ de Marseille, suscite encore les critiques et la polémique. Cette fois, à cause du prix de la bouteille d’eau minérale pratiqué au bord de ses navires. Un taris qui, il faut le dire, dépasse tout entendement. 

Epargnée jusque là, la compagnie maritime Corsica linea se retrouve sous les feux de la critique depuis quelques jours. Pratiquement chaque traversée au départ de Marseille à destination des différents ports algériens qu’elle dessert, suscite la foudre des voyageurs.

La semaine écoulée, un voyageur est monté au créneau pour dénoncer un service  « déplorable » au niveau du bateau le Méditerranée. « Nous prenons aujourd’hui 22.07.2022 le bateau Méditerranée (CORSICA LINEA).Traversée Marseille-Alger. Tout allait bien jusqu’à notre arrivée à la cabine », raconte ce passager.

Ce dernier raconte qu’« il n’y a pas eu de réfection des couchettes qu’on a trouvé dans un état lamentable. J’ai été signalé cet abominable problème à l’accueil. Les agents n’étaient pas surpris et un responsable m’a dit qu’il allait envoyer 2 agents pour refaire la cabine ».

Corsica Linea prend l’eau

Consterné, le ressortissant algérien a affirmé qu’il n’y avait « aucune prise électrique » qui fonctionne dans sa cabine. Coté sanitaires, « il y a juste un lavabo entartré et sale, poursuit-il. Et pour finir, la porte de la cabine ne ferme pas ». Pour lui : la compagnie maritime française « se dégrade d’une année à l’autre ».

Corsica Linea a fait parlé d’elle cette semaine encore… et cette fois à cause du prix de la bouteille d’eau minérale qui se vend à 4,5 euros dans les bateaux de la compagnie.

Pour les voyageurs, cela relève  « du vol », pur et simple. Les passagers précisent que la bouteille d’eau ne coûte pas plus de 0.05 euro. « Cela se fait au su et au vu de tout le monde », indique un voyageur. Pour plus d’un, la compagnie corse doit absolument revoir sa copie.