Le ministre algérien des Transports a procédé ce samedi 18 juin, à l’installation de deux nouveaux responsables de son secteur. Il s’agit d’un nouveau PDG d’Air Algérie et d’un nouveau patron à la tête de l’aéroport international d’Alger.

Lors de la cérémonie d’installation, le ministre des transports a annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif pour renforcer la sécurité et les contrôles à l’aéroport international d’Alger. Ce nouveau dispositif permettra selon le ministre, de faire face aux lacunes de sécurité au sein de l’aéroport.

Le ministre précise que parmi les priorités du nouveau PDG figure la coordination de la sécurité à l’intérieur et en dehors de l’aéroport, la gestion des passagers et le contrôle des bagages. Il a souligné à ce propos, que les voyageurs ne sont « satisfaits » de certains services, notamment en ce qui concerne la manutention des bagages.

Pour une fluidité active

A cet effet, Abdellah Moundji a instruit le nouveau PDG de l’aéroport afin de trouver des solutions immédiates pour assurer la fluidité dans les postes de contrôles et de récupération de bagages. Le nouveau patron de l’aéroport d’Alger devra travailler pour améliorer les performances en matière de la sécurité des personnes et des biens, l’organisation de l’accueil et de l’assistance, les transports et transferts, l’information et le confort.

Par conséquent, le ministre a souligné la nécessité de coopérer et de trouver la coordination nécessaire, pour permettre aux voyageurs de recevoir leurs bagages sans trop attendre. Il a également, invité les responsables de l’infrastructure à remédier de certains dysfonctionnements enregistrés dans de nouveaux équipements de l’aéroport.

Pour une meilleure gestion du personnel

Abdellah Moundji a par ailleurs, abordé la question de la gestion du personnel. Il souligne que l’aéroport qui emploie plus de 1 700 employés devra fonctionner 24 heures sur 24 heures pour répondre aux besoins des voyageurs.

A cet effet, le ministre des transports a invité le nouveau directeur à élaborer un nouveau plan de répartition des employés selon les besoins et les programmes des vols. Cela afin de permettre une couverture équilibrée et permanente.