L’Entreprise Nationale de Promotion Immobilière (ENPI) a annoncé dimanche 22 mai, le lancement, dès demain, de la souscription en faveur des citoyens pour l’acquisition d’un logement promotionnel public (LPP) et de logement promotionnel libre (LPL), dans la wilaya d’Alger.

L’ENPI invite tous les citoyens, au niveau national, souhaitant se porter candidats à l’acquisition d’un LPP dans la wilaya d’Alger, plus précisément à la cité des 1200 logements, Sidi Abdellah Q 24 et de la cité 1000 logement promotionnel public Sidi Abdellah Q19, à s’inscrire sur son site.

« La Société Nationale de Promotion Immobilière informe tous les citoyens au niveau du territoire national, qui souhaitent faire l’acquisition de logements sociaux LPP, que le site sera rouvert dans la wilaya d’Alger, dans la limite du stock disponible », indique le communiqué de l’ENPI.

Les postulants doivent remplir les conditions prévues par le décret exécutif n°14-203 du 17 ramadan 1435 correspondant au 15 juillet 2014, ainsi que le décret exécutif n°311-18 du 10 décembre 2018. Pour consultation et inscription, l’ENPI invite les citoyens à visiter  le site internet. Les souscriptions seront ouvertes à partir du lundi 23/05/2022.

 

LPP Sidi Abdellah et LPL à Derguina

Pour plus d’informations, l’entreprise a appelé, les personnes intéressées à se rapprocher de ses services commerciaux auprès de la Direction des Projets.

Par ailleurs, la Société Nationale de Promotion Immobilière annonce dans un autre communiqué que les souscriptions pour un quota de 48 logements LPL, seront également ouvertes ce lundi.  Les logements promotionnels publics sont situés dans la cité 48 LPL, Derguina, à Bordj El Kiffan.

Ainsi, pour le LPP, les souscriptions concernent les Cités 1200 et 1000 logements LPP de Sidi Abdellah Q 24 et Q19. Pour le LPL, les souscriptions concernent la Cité des 48 logements promotionnels à Derguina, dans la commune de Bordj El Kiffan.

Il importe de rappeler que plusieurs projets du programme LPP 2019 et 2020 ont pris beaucoup de retard de réalisation. Une situation qui a provoqué la colère des souscripteurs, qui ont recouru aux hautes autorités du pays. Jusqu’au mois de février dernier, près de 12000 unité LPP n’ont pas été achevées, selon le ministère du l’habitat.