L’opération de modification et de remboursement des billets non-utilisés chez Algérie touche à sa fin. Le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi a rassuré les clients notamment ceux de la destination France. Le responsable annonce par ailleurs, que la date limite pour la réception des demandes de remboursement est le 30 novembre 2022.

Suite au dernier communiqué d’Air Algérie qui détaille les conditions et modalités de la modification des billets non-utilisés, Amine Andaloussi apporte de nouvelles précisions. Concernant les billets de la destination France dont la compagnie n’a pas fait mention dans son communiqué, le porte-parole rassure les clients.

Dans une déclaration au quotidien arabophone Echorouk, le responsable au sein d’Air Algérie explique que l’opération de remboursement des billets pour les clients à destination de la France connait un taux  très avancé. Il explique que le nombre important des vols effectués avec la France a permis de régulariser la situation des détenteurs de titres de transports non utilisés.

Le remboursement des billets avec la France touche à sa fin

Andaloussi affirme que la plupart des billets à destination de la France, non-utilisés sont soit remboursés soit modifiés. Contrairement aux autres destinations qui connaissent une reprise timide des vols. Ce qui rend l’opération de modification des billets, plus compliquée.

Le porte-parole d’Air Algérie affirme que la compagnie accordait la priorité au processus de remboursement des billets non-utilisés avant la pandémie et à la prise en charge des clients au niveau des agences de la compagnie en France. Il souligne que titres de transports seront pris en charge selon le système mis en place. Et ce en fonction des capacités financières de la compagnie, tout en permettant aux clients de bénéficier de vols programmés tout au long de la saison estivale.

Le responsable souligne que le 30 novembre 2022 est le dernier délai pour le dépôt de demandes de remboursement. Il invite par ailleurs, les clients à profiter des avantages facilités que la compagnie aérienne nationale leur accorde à cet effet.