En plein deuil, Cheb Khaled enflamme le Parc des Princes

1
Cheb_Khaled_et_DJ_Snake
Cheb Khaled et DJ Snake

DJ Snake a donné un concert au Parc des Princes. Ce samedi, l’artiste de 35 ans a enflammé l’enceinte du Paris Saint-Germain. Avec un panel d’invités, DJ Snake remet le couvert avec le king du raï Cheb Khaled. 

L’apparition du Cheb Khaled lors de ce gala de DJ Snake a surpris plus d’un. Au début, les fans n’en croyaient pas leurs yeux. Certains ont même critiqué le roi du raï pour avoir pris part à ce concert, trois jours seulement après le décès de sa mère. Malgré une légère polémique, la plupart des fans se sont dit “heureux” que l’artiste ait pu surmonter rapidement cette terrible épreuve

Ainsi, malgré la perte de sa mère, Cheb Khaled, de son vrai nom Khaled Hadj Brahim, était présent au concert de DJ Snake. Il y’a trois jours, le chanteur a partagé avec ses fans et followers une photo émouvante, prise près de la tombe de sa défunte mère. Khadija Hadj Brahim, la mère du King est décédée mardi 7 juin.

Via sa page sur le réseau social Instagram, le célèbre chanteur du Rai a ainsi commenté la photo afin de remercier toutes les personnes qui lui ont présenté leurs condoléances. Par ailleurs, de nombreux admirateurs et fans de Cheb Khaled ont tenu à partager sa douleur et à lui présenter leurs condoléances attristées.

 

DJ Snake remet le couvert au Parc des Princes

Le Franco-algérien a le Paris Saint-Germain chevillé au corps, les couleurs rouge et bleu au cœur, lui l’enfant de la banlieue parisienne. C’est la première fois depuis 12 ans que le stade de la capitale française accueille un concert.

DJ Snake au Parc des Princes, c’est une évidence. Ils étaient 63 000 à se presser autour d’une imposante scène centrale, composée d’écrans géants. Remplir ce stade et y faire un concert, c’est juste dingue pour l’artiste de 35 ans. Tout cela avant d’affronter les deux côtés du Parc dans une bataille atmosphérique.

Avec ses invités, il veut représenter la France. Pour lui, la couleur n’a pas d’importance, la religion n’a pas d’importance ; peu importe d’où on vient, il chante la France à lui, la France de tout le monde ! C’est cette France qu’il aime et qu’il représente dans le monde. Ce qu’il ressent, il le dit à haute voix.

DJ Snake a fait un grand show

DJ Snake a fait un grand show haut en couleur et en lumière, avec même de la réalité augmentée via l’application Snapchat. En toile de fond, les plus grands hits du Serpent français le plus connu au monde. Ce méga concert est négocié directement avec… Nasser Al-Khelaïfi, le patron du PSG.

Les deux hommes sont en effet très proches, ils ont directement négocié ce concert. Dj Snake a noué également de fortes relations avec les stars du club parisien, Kylian Mbappé, Achraf Hakimi ou encore Presnel Kimpembe.

« Ici c’est Snake City »

Un public totalement acquis vient écouter les tubes des dix dernières années comme « Lean On », « Loco Contigo » ou « Taki Taki ». Mais aussi des compositions électroniques, moins accessibles mais tout aussi efficaces. Le tout orné d’effets pyrotechniques abondants : flammes, feu d’artifice autour du stade. Après seulement 50 minutes de ferveur, plus de musique. L’émotion est là !

Le spectacle était déjà lancé lorsque les invités qui ont suivi ont réussi à illuminer encore plus le Parc des Princes. Le premier à faire son apparition est l’humoriste Omar Sy. Le fan de l’Olympique de Marseille a d’abord été gentiment hué avant d’acclamer son ami aux scans de « Ici c’est Snake City », référence directe au slogan « Ici c’est Paris ».

DJ Snake était plus qu’un prince : un roi !

Plus tard, nouveau grand coup avec l’arrivée d’un autre grand DJ français connu dans le monde entier en la personne de David Guetta. Après deux heures de show, le DJ de 35 ans l’a toujours sous les pieds. Votre public aussi. Preuve en est l’arrivée surprenante de Stromae.

Bien qu’un problème technique ait empêché le public d’entendre le début d’”Alors on danse”, la chanson a encore fait mouche. Et même “Hell”, sur la dépression et le suicide, a résonné dans le stade.

La promesse est tenue. Grâce à un show précis et parfaitement planifié pour le Parc des Princes, DJ Snake a réussi à électriser le public, ne laissant personne de côté. Un sacre en bonne et due forme, sublimé au crépuscule grâce à d’importants jeux de lumière. Ce samedi au Parc des Princes, DJ Snake était plus qu’un prince : un roi !

1 COMMENTAIRE

  1. se priver volontairement des obsèques de l’etre le plus chèr au monde, la maman, pour se donner en spéctacle dans la rue n’est pas algérien ! que Dieu le Tout Puissant ait son ame et qu’Il puisse l’accueillir en son vaste paradis. khaled, tu viens de commettre la bétise de ta vie. c’est impardonnable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici