Le Polémiste, désormais candidat à la présidentielle française du printemps prochain, Eric Zemmour, multiplie les sorties mais aussi les critiques envers ses adversaires politiques. Ce mardi 7 décembre 2021, il s’en est violemment pris au président français, Emmanuel Macron qui n’a pourtant pas annoncé encore sa candidature pour sa propre succession à l’Elysée.

Intervenant sur la chaine BFM TV, le candidat de l’extrême droite n’a pas en effet mâché ses mots pour tirer à boulets rouges sur le chef de l’Etat français qu’il a qualifié d’ailleurs de tous les noms d’oiseaux. « Il est le grand vide », a-t-il dit. Ou encore « c’est un adolescent qui se cherche, on a l’impression d’un type qui n’est pas fini ».
« On a l’impression de quelqu’un qui n’a en fait les idées claires sur rien, qui un jour va dire ‘l’Otan est en état de mort cérébrale’ et le lendemain va faire des mamours aux Américains qui l’ont humilié et qui nous ont humiliés. C’est un type qui va dire un jour la colonisation est un crime contre l’humanité’, et puis quelques années plus tard il va dire ‘ah le FLN se sert d’une rente mémorielle' ».
Par ces déclarations sur l’Algérie, Eric Zemmour fait référence en fait au propos d’Emmanuel Macron qui a indiqué en 2017 que la colonisation est un « crime contre l’humanité ». Le mois de septembre dernier, le président français a affirmé notamment que « la nation algérienne post-1962 (s’était) construite sur une rente mémorielle ».

« C’est un adolescent qui n’est pas fini »

« Ce type n’est pas fini, ce type dit tout et le contraire de tout, donc moi je dis ‘oui, Emmanuel Macron c’est le vide et c’est un adolescent qui n’est pas fini' », a insisté le polémiste qui est, faut-il le signaler, d’origine algérienne.
Il est à noter pour rappel que ce dernier a annoncé sa candidature pour les élections présidentielle française la semaine écoulée. Il a tenu son premier meeting électoral samedi dernier à Paris. Un meeting qui a été émaillé d’incidents graves.

Article précédentCorruption à Air Algérie et Algérie Ferries
Article suivantImportation des véhicules neufs: Est-ce la bonne ?

1 COMMENTAIRE

  1. un apatride, juif sépharade, qui critique le Président de la République du pays qui l’adopte, lui et sa famille immigrée. et qui leurs a délivré le titre de séjours permanent. et la décence ??? mais oui vous avez raison, je le sais, ces espèces d’etres ne la connaisse pas ! leurs faces est faite avec de la tolle rouillée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici