Le polémiste français et candidat à l’élection présidentielle Eric Zemmour vient une nouvelle fois de s’en prendre à l’Algérie. Lors d’un entretien à BFM TV, le candidat de l’extrême droite  a promis qu’il interdirait au président algérien Tebboune, d’entrer sur le sol Français s’il est élu.

Décidément, Eric Zemmour a un complexe envers l’Algérie. Cette fois-ci, il a décidé de s’en prendre à la première autorité du pays, le président de la république. « Si je suis élu, le président algérien Tebboune sera interdit d’entrée sur le sol français », a déclaré le polémiste plusieurs fois, condamné par la justice.

L’homme connu pour ses positions anti-migration et pour sa haine des migrants ne rate aucune occasion pour s’attaquer à l’Algérie. Le polémiste semble avoir mal vécu la réaction de l’Algérie après les propos du président français sur l‘histoire du pays. Emmanuel Macron avait suscité la colère d’Alger après avoir accusé l’exécutif algérien d’entretenir une « rente mémorielle », début octobre.

La provocation du chef de l’Etat français n’a pas été pour plaire à Alger. La réaction de gouvernement algérien a été, le moins que l’on puisse dire, très musclée. Le chef de l’Etat algérien et son gouvernement ont tout de suite rappelé l’ambassadeur de l’Algérie à Paris pour « consultations ». Ils ont également fermé l’espace aérien pour l’aviation française.

Mais depuis quelques jours, la tendance entre les deux pays est à l’apaisement. Comme l’atteste le dernier geste d’Alger qui a annoncé la reprise des fonctions de l’ambassadeur algérien à Paris, après trois mois d’absence.

 

1 COMMENTAIRE

  1. O toi l’apatride, petit juif sépharade, comment faits tu pour avoir ton certificat de nationalité ??? le VRAI !!! en principe il doit etre exigé pour que tu ais le droit comme tout citoyen français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici