La police marocaine a annoncé mardi 12 avril, l’arrestation de deux citoyens algériens lors d’un contrôle de la police des frontières (PAF) à l’aéroport d’Agadir. Les deux Algériens soupçonnés d’être impliqués dans la falsification et l’utilisation de documents de voyage étrangers dans une tentative d’immigration illégale.

La Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) marocaine a annoncé mardi, l’arrestation de deux Algériens à l’aéroport d’Agadir. Les deux voyageurs s’apprêtaient à prendre un vol vers un aéroport français avec des faux papiers.

Les deux hommes sont accusés d’avoir falsifié des documents de voyage à l’étranger et de les avoir utilisés pour tenter de franchir illégalement les frontières, a ajouté la police marocaine dans son communiqué.

Documents de voyage européens

En effet, les deux Algériens auraient présenté de faux documents d’identité européens lors de contrôles aux frontières, notamment deux cartes d’identité françaises et un titre de séjour espagnol. Ils auraient présenté des documents de voyage européens pour pouvoir passer le contrôle frontalier où ils ont été appréhendés par la PAF marocaine à l’aéroport d’Agadir.

Par ailleurs, les deux ressortissants algériens, dont l’identité n’est par révélée, sont soupçonnés d’être impliqués dans la falsification et l’utilisation de documents de voyage étrangers dans une tentative d’immigration illégale.

Enquête en cours

Ainsi, les deux suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la brigade de la police judiciaire du district de sûreté d’Inezgane. Il seront auditionnés pour identifier tous les délits qu’ils auraient pu commettre et révéler tous ceux qui sont impliqués dans la falsification des pièces d’identité et des documents étrangers saisis.

Pour rappel, le trafic aérien régulier entre l’Algérie et le Maroc est suspendu depuis la fermeture des frontières en 2020. Depuis septembre 2021, le ciel algérien est interdit aux avions immatriculés au Maroc.

Cependant, malgré ces tensions, les consulats des deux pays restent ouverts. Le Maroc reste accessible sans visa pour les Algériens et inversement. Mais ceux qui doivent voyager entre les deux pays sont obligés de passer par un pays tiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici