Un sans-papiers algérien, âgé de 20 ans, a été écroué pour avoir volé des objets et menacé plusieurs personnes à Canet-Plage, dans le nord-est du département des Pyrénées-Orientales, en région Occitanie.

Selon le quotidien régional français L’Indépendant, le suspect a été arrêté, lundi 25 juillet, par la police municipale de Canet-Plage, après un appel d’un « témoin qui a assisté à des vols commis sur la plage ».

Selon la même source, le jeune garçon a été pris en flagrant délit de vol d’objets (téléphone, sac, vêtements, chaussures…) appartenant à des gens endormis sur la plage. Pis, l’une des victimes a raconté avoir été menacée à l’aide d’un couteau. Au total, le jeune homme a dérobé les affaires de quatre personnes.

Il nie les charges retenues contre lui

Cet Algérien, arrivé en France comme mineur isolé, était connu de la justice. Il a déjà été condamné 10 fois. Lors de sa comparution devant le tribunal de Perpignan, il a nié en bloc les charges retenues contre lui. Il a soutenu que  « deux inconnus l’ont abordé pour lui demander » de garder les objets retrouvés sur lui. Il a également affirmé avoir sorti un couteau pour se défendre contre des gens qui ont voulu le « frapper ».

Pour lui éviter la case prison, son avocat raconte que depuis que son client est devenu majeur, « les aides ont cessé » et il s’est retrouvé sans moyens de subsistance.

« En 2020, il a fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire, je m’étonne qu’elle n’ait pas produit ses effets, on n’en serait pas là ! Maintenant il va être expulsé. Alors la détention est-elle nécessaire ? », s’interroge Me Bretonnet.

Le jeune algérien a été condamné à une peine de 6 mois de prison ferme avec maintien en détention, indique la même source.

Lire aussi – Expulsion d’un Algérien : le ministre français de l’Intérieur bafoue la séparation des pouvoirs