Un sans-papiers algérien établi en France a agressé sauvagement un imam  de la mosquée An-nour, à Nancy. L’homme est allé ensuite dégrader l’enseigne d’un restaurant avant de s’attaquer à deux véhicules. Le ressortissant algérien qui a été placé en garde à vue, s’avère souffrir d’« une altération de discernement», selon l’analyse psychiatrique.

Les faits remontent à vendredi dernier, lorsque l’imam de la mosquée An-nour est attaqué brutalement par le jeune homme en état d’ivresse. Les raisons de cette agression restent indéterminées. Mais l’analyse psychiatrique du mis en cause révèle « une altération de discernement». Ce qui pourrait expliquer son comportement agressif.

Pris par sa colère, le ressortissant algérien est allé ensuite dégrader l’enseigne d’un restaurant avant de s’attaquer à deux véhicules qui se trouvaient à proximité. Les services de sécurité sont intervenus pour interpeller le mis en cause et le mettre hors état de nuire.

L’homme s’est vu placé en garde à vue avant de passer par l’expertise psychiatrique qui a retenu, « une altération de discernement», aux moments des faits. Il fera l’objet d’une comparution immédiate pour être entendu sur les faits qui lui sont reprochés.

Article précédentParis : un commissaire de police s’attaque aux supporters algériens
Article suivantMort d’un Algérien dans un commissariat en Belgique : le consulat d’Algérie réclame justice

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici