L’Allemagne manque cruellement de main d’œuvre qualifiée.  Le pays a besoin de faire venir environs 400 000 migrants par an, estime le président de l’Agence fédérale pour l’emploi, Detlef Scheele. Dans une interview accordée à Süddeutsche Zeitung, le même responsable précise que le processus concerne une immigration ciblée pour combler les lacunes du marché du travail.

Le président de l’Agence fédérale pour l’emploi appelle le gouvernement fédéral à faire entrer beaucoup plus d’immigrants dans le pays. Selon lui, la main-d’œuvre s’épuise en raison de l’évolution démographique de la population.

Le nombre de travailleurs potentiels en âge de travailler diminuera de près de 150 000 cette année. Dans les prochaines années, ce sera beaucoup plus dramatique. L’Allemagne aura besoin d’environ 400 000 immigrés par an – et donc bien plus que les années précédentes.

Une immigration ciblée

« Mais pour moi, il ne s’agit pas d’asile, mais d’immigration ciblée pour combler les lacunes du marché du travail », a déclaré Detlef Scheele. Précisant qu’ « il y aura une pénurie de travailleurs qualifiés dans tous les domaines »

L’Allemagne ne peut résoudre le problème qu’en formant les personnes non qualifiées et les personnes ayant perdu leur emploi, permettre aux femmes travailleuses à temps partiel de travailler plus, et surtout en faisant venir des immigrés dans le pays. La procédure a été réformée en mars 2020 avec la loi sur l’immigration des travailleurs qualifiés qui vise à garantir des processus accélérés.

De son coté, le porte-parole du groupe parlementaire FDP au Bundestag, Johannes Vogel, a critiqué la politique migratoire en Allemagne.  Il appelle le gouvernement fédéral à opter pour une immigration choisie.

« Nous devons enfin nous améliorer dans la compétition mondiale pour les talents. Et pour cela, nous avons besoin d’une loi moderne sur l’immigration avec un système de points, comme c’est la cas au Canada et à la Nouvelle-Zélande, » plaide-t-il.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici