Air Algérie a pris des mesures d’urgence, pour assurer des repas à ses passagers, suite à l’incendie qui a ravagé les locaux de son centre de catering. Les responsables du pavillon algérien ont décidé de mobiliser le restaurant de la compagnie, situé au niveau de l’aéroport d’Alger, pour préparer les mets des clients. 

La compagnie aérienne Air Algérie a annoncé, lundi 25 juillet, qu’un incendie s’est déclenché, à l’aube, au niveau de son centre de production du catering à l’aéroport d’Alger. L’incendie a fait d’importants dégâts matériels et, heureusement, aucune perte humaine n’est à déplorer. Le personnel de la compagnie aérienne a assuré  la continué du service, comme si de rien n’était. Cet incident n’a nullement perturbé son plan de vol durant la journée de samedi.

Le restaurant de la compagnie mobilisé

Des repas froids ont été servis aux passagers. Ils avaient à l’évidence compris la situation. Passé l’urgence, les responsables du département restauration d’Air Algérie se sont concertés sur une solution durable.

La direction de l’entreprise a décidé de mobiliser le restaurant de la compagnie, situé au niveau de l’aéroport international d’Alger, pour préparer des repas aux passagers. « 7000 à 8 000 repas par jour seront préparés  pour les clients d’Air Algérie », selon le journal Ennahar, qui a rapporté l’information mardi 26 juillet, citant des sources au sein de la compagnie

La même source affirme, que pour le bon déroulement de l’opération, des travailleurs partis en congé ont été rappelés pour reprendre du service. La direction du transporteur aérien algérien espère que cette mobilisation permettra à surmonter la pente et dépasser cette zone de turbulence.

Par ailleurs, qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises du déclenchement de la combustion. Les agents, qui étaient de permanence la nuit de l’incendie, ont été convoqués et entendus par les services de sécurité.

Nouveaux changements de responsables à Air Algérie

Dans un autre registre, Ennahar soutient que des changements seront prochainement opérés au sein de la direction de l’entreprise. De nouvelles têtes seront nommées à des postes de responsabilité. D’actuels dirigeants risquent du coup d’être appelés « à d’autres fonctions », ou d’être complètement limogés.

Notons que samedi 18 juin 2022, la compagnie a enregistré l’arrivé de Yacine Benslimane, en qualité de président directeur général. Il a été nommé en remplacement de Amine Debaghine Mesraoua, qui assurait l’intérim.