Un jeune algérien est portée disparu depuis quelques jours en France. Répondant au nom de Ghilas Amgoud, 29 ans, ce dernier n’a pas donné signe de vie depuis le 24 mai passé. Inquiète, sa famille qui a saisi les services de sécurité, a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. 

« Ghilas Amgoud, âgé de 29 ans a été aperçu pour la dernière fois le 24 Mai à
Vaulx-en-Velin sept chemin, à Lyon. Et Depuis, il na plus donné signe de vie. Les recherches effectuées par sa famille et ses proches n’ayant pu aboutir, nous prions toutes personnes l’ayant vu ou détenant une quelconque information le concernant de contacter le commissariat le plus proche ou appeler les numéros suivants : 0749968335 / 0615378193 », peut-on lire sur cet avis de recherche qui a été largement partagé sur les réseaux sociaux.

Il faut dire que la disparition de ce jeune a suscité un grand élan de solidarité chez les ressortissants algériens établis en France et ailleurs. Ils étaient en effet nombreux ceux qui ont réagit à l’annonce. Jeunes et moins jeunes des deux sexes ont tenu à adresser des message de soutien à sa famille et à ses proches en cette pénible circonstance.

L’histoire de Hocine Hebhab est toujours vivace

Une circonstance qui rappelle d’ailleurs une autre disparition d’un Algérien survenu il y a quelques semaines et qui a connu malheureusement une fin tragique. Porté disparu la fin du moi de mars, Hebhab Hocine originaire du village Sahel en Kabylie a été retrouvé mort, vendredi 8 avril, à Lyon. L’homme âgé de 77 ans comptait se rendre en Algérie avant sa disparition mystérieuse à l’aéroport Roissy Charles De Gaules.

Hebhab Hocine voyageait depuis sa ville de résidence, Marseille, vers Paris à l’aéroport Roissy Charles De Gaules où il devait prendre l’avion vers Alger. Un avion qu’il n’a jamais pris, malheureusement. La nouvelle a suscité alors une vive émotion chez les algériens.