La Banque d’Algérie a émis une pièce de monnaie d’une valeur de deux cents dinars algériens à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance. La nouvelle pièce se compose d’un anneau extérieur en cuivre gris acier, d’un noyau en bronze placé à l’intérieur du collier et d’une couleur jaune.

Selon un règlement publié au Journal officiel 43 du 22 juin 2022, la Banque d’Algérie va émettre à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance, une nouvelle pièce de monnaie de 200 dinars. Le règlement de la Banque d’Algérie porte sur la « création, émission et mise en circulation d’une pièce commémorative de monnaie métallique de deux cent (200 DA) dinars algériens »

La banque d’Algérie indique que la nouvelle pièce de 200 dinars algériens est de type bimétallique. Elle est « constituée d’une couronne extérieure en cupronickel, de couleur gris acier, et d’un cœur en bronze serti à l’intérieur de cette couronne et de couleur jaune ».

Sur l’avers de la nouvelle pièce, on y voit le logo du 60e anniversaire de l’indépendance ainsi qu’un « armement symbolisant la modernité et le professionnalisme des différents corps de l’armée nationale populaire : un avion de chasse, une rampe de missiles anti-aérien, un char et un navire de guerre ».

Une petite place pour Tamazight

La banque d’Algérie indique  que sur l’avers de la pièce sont inscrits également, « l’effigie d’un moudjahid de l’armée de libération nationale (ALN) et un militaire de l’armée nationale populaire (ANP) apposés sur la partie droite de la pièce, la fête de l’indépendance en langue nationale (arabe) et le drapeau national symbole de la souveraineté nationale sont superposés sur la partie haute de la pièce, et la date du 5 juillet en langue nationale (arabe) et 1962-2022 sont superposés en bas de la pièce ».

Le millésime sera décliné en hégirien, grégorien et amazigh. Sur le revers, on peut voir le chiffre  200 stylisé, « apparaissant sur tout le diamètre du cœur, sur un fond de texture », détaille encore la Banque d’Algérie.