L’expert en diplomatie Younes El Ghazi envisage une solution radicale pour les problèmes et les conflits du Maghreb. Pour lui, la solution pourrait être un pays unifié qui comprendrait l’Algérie, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, la Tunisie et le Sahara occidental.

Dans une contribution publiée sur le site Modern Diplomacy, le chef exécutif de Global Diplomatic Forum propose « comme alternative aux cinq pays en difficulté actuellement, nous pour les fusionner pour former un pays unifié avec un potentiel avancé. Le nouveau pays, le Grand Maghreb, comprendrait l’Algérie, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, la Tunisie et le Sahara occidental, qui est actuellement un territoire contesté entre le Maroc et le Front Polisario, soutenu par l’Algérie ».

Younes El Ghazi explique que « le Grand Maghreb s’étendrait sur un vaste territoire de 6 millions de KM – 30 % de territoire de plus que les 28 États de l’UE réunis, devenant ainsi le 6 ème  plus grand pays du monde. La population combinée des pays du Maghreb est d’environ 98 millions d’habitants, soit environ 1% de la population mondiale ».

Nombreux avantages de l’unification

L’expert en diplomatie énumère les nombreux avantages de cette unification. « Le Grand Maghreb posséderait l’une des plus grandes réserves de gaz et de pétrole et serait le fer de lance de certains des plus grands projets d’énergie renouvelable via le solaire et l’éolien. La Libye, la Mauritanie et le Sahara occidental offriraient de nouveaux sites pour divers projets de reconstruction et d’investissement, stimulant l’économie de manière exponentielle pour le nouveau pays et générant des emplois pour les jeunes », assure-t-il.

Sur le plan sécuritaire, le chef exécutif de Global Diplomatic Forum évoque « l’appareil militaire et sécuritaire établi de l’Algérie et du Maroc ». Il assure que «  l’amplification de leurs capacités militaires et sécuritaires apportera une plus grande stabilité à ce territoire, notamment en Libye. Le développement économique et la sécurité imprègneraient également nos voisins d’Afrique subsaharienne, d’Égypte et d’Europe ».

Une histoire commune

Younes El Ghazi rappelle que « les pays du Maghreb partagent un patrimoine historique et culturel coutumier. La région a été au cœur d’un creuset de culture berbère originale avec les cultures arabes africaines et européennes. L’origine des peuples dans les pays du Maghreb est un mélange d’origine ancestrale berbère, d’arabes, d’origine sahraouie et d’indigènes espagnols (maures) ».

Pour lui, « le nouveau pays absorbant les nations offre une résolution et également le concept d’un nouveau pays, fournissant une plate-forme pour des résolutions supplémentaires. Le Grand Maghreb pourrait commencer comme une confédération et devenir une fédération d’ici 5 à 10 ans. Dirigé par un chancelier régulant un gouvernement central, pour atténuer l’impact de la mauvaise gouvernance des nations décentralisées. Progressivement, d’autres pouvoirs pourraient être transférés des nations décentralisées au gouvernement central jusqu’à ce qu’un équilibre efficace des pouvoirs soit atteint ».

Concernant le rôle de la diaspora maghrébine, l’expert explique que « la mobilisation du soutien transnational pour le nouveau pays serait présentée comme l’alternative à l’ordre régional actuel. Plus de 60 ans après l’indépendance, les cinq pays sont dans une impasse paralysante. Le Grand Maghreb pourrait déchaîner les aspirations des peuples de la région, qui auraient des avantages incontestables sur ses voisins, de tous bords ».

Article précédentImmigration Canada : pourquoi les Algériens délaissent le Québec ?
Article suivantAlgérie- Sierra Leone : où voir le match ?

2 Commentaires

  1. Monsieur Younes El-Ghazi, ce que vous évoquer est le rève de tout citoyen du maghreb. votre étude est logique. l’unification du grand maghreb que nous appellerons tout simplement MAGHREB rencontre deux problèmes majeurs. le premier c’est la libération du Sahara Occidental et le second c’est l’abolition de la monarchie et la proclamation de la République du Maroc. pour que cela se concrétise il faut que les hommes libres retroussent les manches et s’y mettent une bonne fois pour toute, comme dans un conflit armé, qui mourra et qui vivra. c’est ce qui s’est passé en amérique du nord et ce qui a fait d’elle les USA actuels. l’etre humain sera t-il à la hauteur pour la maitrise de soi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici