L’agence Air Algérie Montréal a publié ce jeudi 28 juillet, un communiqué important sur les réservations non-valides sur ses vols. La représentation générale de la compagnie nationale se dit  » préoccupée par la récente vague de dénonciations de cas d’achats de voyages entre le Canada et l’Algérie, sans billet délivré ».

L’agence d’Air Algérie à Montréal invite ses clients à rester « vigilants quant à l’achat et la délivrance des billets d’avion sur les parcours et les dates choisies ». Le bureau d’Air Algérie au Canada conseille à ses clients de « confirmer l’exactitude des principales informations sur leurs billets d’avion (Numéro de Billet, numéro de vol, trajet et date du vol) afin d’éviter tout désagrément au niveau de l’aéroport, le jour du départ ».

La compagnie nationale aérienne informe ses usagers qu’elle « a aussi dénoncé cette agence auprès des autorités compétentes et met tout en œuvre pour assurer les voyages aux passagers victimes ».

Par ailleurs, Air Algérie assure qu’elle va accorder aux victimes « toutes les facilités et priorité d’achat au niveau du guichet d’Air Algérie à l’aéroport pour un embarquement immédiat ou en agence Montréal ville pour un voyage ultérieur (dans la limite des sièges disponibles). »

Le pavillon national souligne que « cette pratique a été constatée chez d’autres compagnies aériennes ».

Des passagers algériens dans la tourmente

Pour rappel, plusieurs ressortissants algériens établis au Canada sont dans la tourmente à cause de cette agence de voyage chez laquelle ils avaient réservé leurs places pour entrer au pays cet été. Ladite agence a cependant déclaré faillite laissant ses clients dans le désarroi.

Des centaines de voyageurs avaient réservé chez cette agence de voyage pour des vols Montréal-Alger avec Air Algérie. Tout s’était bien passé pour eux. Ils n’attendaient que le jour « J » pour prendre l’avion et entrer ainsi au pays et retrouver leurs familles et leurs proches.

Toutefois, les voyageurs ont eu la mauvaise surprise d’apprendre au niveau de l’aéroport de Montréal, que leurs billets étaient annulés. Ces ressortissants algériens n’ont d’ailleurs pas pu embarquer, alors que leurs « billets d’avion, émis par une agence de voyage sise à Montréal, ont été payés ». Aucune trace de leurs réservations au comptoir d’enregistrement de la compagnie, leur a-t-on fait apprendre.