L’Algérie a augmenté sa participation au capital de la Banque islamique de développement (BID) à hauteur de 14.068 actions. C’est ce qu’a indiqué l’agence de presse officielle,  citant un décret présidentiel publié au Journal officiel (JO) n° 90.

Le décret présidentiel stipule qu’il « est autorisée à concurrence de 14.068 actions, la participation de l’Algérie à la 6ème augmentation générale du capital de la Banque islamique de développement ». Il s’agit du décret présidentiel n 21-478 signé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le 29 novembre 2021.

A rappeler que l’Algérie est devenue officiellement depuis octobre, actionnaire de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Le pays pourra ainsi bénéficier des aides financière pour le développement dans plusieurs domaines économiques.

Soixante-douze pays étaient déjà adhérents à cette banque dont le Maroc et la Tunisie. L’Algérie a entamé son processus d’adhésion en mars 2020.  Le Conseil des gouverneurs de la banque avaient approuvé sa demande d’adhésion en juillet 2020. Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a signé le mois de mai 2021, le décret permettant à l’Algérie de souscrire à hauteur de 203 actions de la Berd.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici