Riyad Mahrez est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux. L’international algérien a refusé de prendre une photo avec un supporter des Verts. Ce geste a suscité l’ire de nombreux internautes qui ont condamné ce « comportement qui n’est pas digne d’un capitaine d’équipe ». Tandis que d’autres ont tenté de trouver des circonstances atténuantes pour le disculper.

Riyad Mahrez est actuellement en regroupement à Oran, en prévision des deux matches amicaux de l’Algérie contre la Guinée et le Nigéria. En proie à la difficulté de s’imposer dans le onze de départ de Manchester City en ce début de saison, le capitaine de la sélection nationale attendait certainement ce stage comme une bouffée d’oxygène. Mais, les choses se passent autrement à Oran…

À l’instar de ses coéquipiers qui ont pris de haut les journalistes algériens qui se sont déplacés pour recueillir des déclarations à leur arrivé à l’aéroport, et de son entraîneur Djamel Belmadi, lui aussi prêt à en découdre avec tout le monde en conférence de presse, Riyad Mahrez ne déroge pas à la règle…

« Il doit donner l’exemple »

L’ailier algérien a tout simplement envoyé balader un supporteur. Le chouchou des Algériens n’a pas voulu être pris en photo avec lui. La vidéo a été très vite partagée par un grand nombre d’internautes. La séquence montre Mahrez se diriger vers le bus au milieu d’une foule de supporteurs et de journalistes. Et avec un air « désenchanté », il a lâché des mots en réponse à un fan qui voulait immortaliser le moment avec lui. « Riyah kima rak », a-t-il lâché en arabe pour signifier à ce supporteur de ne pas l’approcher.

Le geste du champion d’Afrique 2019 envers son compatriote a été condamné par beaucoup d’Algérien. « Mahrez est un capitaine et surtout un professionnel et il doit donner l’exemple en sagesse et en modestie au lieu de réagir de cette manière regrettable », estime un supporteur.

Une équipe pas du tout rassurante, sur et en dehors du terrain

Tout en reconnaissant le comportement hautain de Riyad Mahrez, certains internautes ont estimé qu’il a été longuement critiqué suite à son absence lors des deux matches disputés le mois de juin, dans le cadre des éliminatoires  de la Coupe d’Afrique 2023, contre l’Ouganda à domicile et la Tanzanie en déplacement. « Les critiques destructives dressées à l’encontre de la sélection nationale en générale, joueurs et staffe n’arrangeront jamais les choses », soutient un autre supporteur.

Quoi qu’il en soit, après leurs échecs cuisants en Coupe d’Afrique et en qualification à la Coupe du monde, les joueurs de l’équipe nationale et leur entraîneur ne se montrent pas très rassurant à l’approche de leur double confrontation amicale contre la Guinée et le Nigéria.