Le prix du Mercedes-Benz Classe G made in Algérie

0
Mercedes-Benz Classe G
Mercedes-Benz Classe G

Le Classe G, véhicule tout-terrain du constructeur allemand Mercedes-Benz, est une authentique légende de l’automobile. Lancé en 1975, ce modèle qui a fortement séduit les automobilistes algériens est actuellement disponible à la vente.

En effet, c’est incontestablement le véhicule le plus ancien toujours produit sur le marché international. Et c’est aussi l’un des modèles de la gamme produite par la Société algérienne pour la fabrication de véhicule de marque Mercedes-Benz (SAFAV-MB) de Tiaret, relevant du ministère de la Défense nationale (MDN).

En effet, la production actuelle « vient concrétiser encore une fois la forte volonté et confirmer la vision lointaine du Haut commandement de l’Armée nationale populaire, dans le cadre de la stratégie de développement d’une industrie militaire aux normes internationales et d’un produit de qualité qui constitue un soutien sûr et efficace dans la chaîne de soutien aux divers secteurs », avait souligné le directeur général adjoint de la société SAFAV-MB, lors de  la première livraison de 665 véhicules à plusieurs instances et entreprises publiques et privées.

D’autres modèles du Mercedes Classe G disponible à la vente aux particuliers

Par ailleurs, le Classe G est disponible dans d’autres modèles pour les particuliers. Ces derniers peuvent en effet l’acheter en s’adressant aux agents agréés par Algerian Motors Services Mercedes-Benz (AMS-MB), filiale commerciale et du service après-vente de la Société Algérienne de Production de Poids Lourds de marque Mercedes-Benz (SPA SAPPL-Rouiba).

Les particuliers peuvent acquérir le Classe G au prix de 11 894 000 dinars, avec un délai de livraison généralement fixé à trois mois. Mais peut être inférieur ou supérieur en fonction de la demande de la voiture.

Bien construit, fiable et endurant, le Mercedes Classe G remplit parfaitement ce que l’on peut attendre d’un véhicule tout-terrain.

Lire l’article – Suzuki Celerio 2022 disponible en Algérie : prix et fiche technique

Article précédentAir Algérie : les choses sérieuses ont commencé
Article suivantAlger parmi les villes les moins agréables à vivre (The Economist)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici