L’ancienne ministre française de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem qui est originaire du Maroc n’a pas oublié ses racines et sa culture. Naturalisée française en 1995, elle qui a rejoint son père ne France en 1982, n’a pas été déracinée et est restée toujours attachée à ses origines. Elle l’a prouvé encore une fois cette semaine à l’occasion d’une visite qu’elle a effectuée dans sa région natale.

Najat Vallaud-Belkacem est native en fait de Beni Chiker, village amazighophone proche de Nador, dans le Rif marocain. Cette semaine, elle s’est rendue dans la maison où elle est née un certain 4 octobre 1977. La scène a été filmée par ses accompagnateurs. La vidéo qui a été ensuite diffusée sur les réseaux sociaux montrent une femme à la fois émue et joyeuse en pénétrant dans sa maison d’enfance.

Invitée à donner ses impressions, l’ancienne ministre française s’est exprimée dans sa langue maternelle, tamazight. Une langue qu’elle maitrise d’ailleurs parfaitement bien. Par ailleurs, Najat Vallaud-Belkacem a été prise en vidéo en train de chanter une chanson dans la langue de sa mère. Dans son véhicule, elle reprenait fièrement la chanson « Ymaynou » de l’artiste rifain Mimoune Rafroua. « Tout est à son honneur », estiment plus d’un parmi les internautes qui ont largement partagée les deux vidéo.

« C’est tout à son honneur »

Il faut dire en effet que la sortie de l’ex ministre française a enflammé les réseaux sociaux. Les Marocains mais aussi les algériens et les tunisiens notamment étaient unanimes à témoigner leurs sympathie à l’ex ministre française saluée pour son attachement à ses origines maghrébines.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que Najat Vallaud-Belkacem fait preuve de cet attachement. Elle a toujours assumé fièrement ses origines amazighes. Dans les différentes interviews qu’elle a accordées aux médias français notamment, elle n’a jamais caché ses racines et ses origines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici