Le ministre algérien des transports Aissa Bekkai s’est prononcé ce mardi 8 février, sur les rumeurs autour d’une probable opération de licenciement d’employés chez Air Algérie. Lors de son intervention dans l’émission « Echorouk Morning », le ministre a affirmé qu’aucun employé ne sera licencié soulignant que le problème de la compagnie n’est pas le nombre de personnel mais « la mauvaise gestion ».

Le ministre a affirmé qu’aucun employé de la compagnie aérienne ne sera licencié en raison de la crise financière que traverse l’entreprise publique. Aissa Bekkai souligne que le problème d’Air Algérie est dû à la mauvaise gestion.

Aissa Bekkai avait précédemment, révélé que les dirigeants d’Air Algérie n’ont pas sollicité d’aide financière de l’Etat.  Il indique néanmoins, qu’un programme de réformes internes de la compagnie publique, sera mis en place pour atteindre un équilibre financier. Notant qu’un plan  de restructuration est déjà engagé au sein de la compagnie nationale.

Les reformes portent selon le ministre, sur la création de filiales spécialisées, pour permettre à Air Algérie d’améliorer sa gestion et sa concurrence. La priorité est de créer une compagnie spécialisée dans la maintenance et la remise en état des avions. Cette filiale aura à couvrir les demandes aux plans régional et africain.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Qu’allez-vous faire du personnel pléthorique qui émarge sur les salaires de la compagnie et n’ont aucun rendement, je précise que ce personnel est intouchable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici