Une passagère ayant fait la traversée Marseille-Alger à bord du Méditerranée, l’illustre navire de la compagnie maritime française, Corsica Linéa, n’a pas mâché ses mots pour dénoncer les conditions d’embarquement et du voyage. Dans un post partagé sur les réseaux sociaux, elle promet qu’elle ne voyagera plus jamais avec cette compagnie.

Corsica Linea a repris ses dessertes vers Alger au départ de Marseille, depuis la fin de l’année dernière, dans le cadre de la réouverture partielle des frontières. Elle assurait une seule traversée par semaine jusqu’à cet été, avant qu’elle ne soit autorisée à augmenter le nombre de ses dessertes.

Cela dit, depuis la reprise, Corsica linea a rarement été critiquée par ses clients, contrairement à la compagnie de navigation maritime, Algérie Ferries, qui a essuyé des critiques acerbes à cause des conditions d’embarquement et du voyage d’une manière générale. La tendance semble avoir changé puisque cette dernière commence à recevoir les éloges des voyageurs, alors que son homologue française est montré du doigt.

En effet, mercredi 20 juillet, une passagère ayant emprunté le bateau Méditerranée, pour entrer en Algérie au départ de Marseille, a posté un témoignage pour le moins accablant envers la compagnie française.

« Une vraie catastrophe »

« Traversée Marseille – Alger avec Corsica Linea (le Méditerranée). Une vraie catastrophe, aucune organisation ! On a attendu de 16h jusqu’à 21h pour embarquer sur le bateau, sous une chaleur torride ! Et la cerise sur le gâteau, le bateau est sale, très mal entretenu, le manger est dégueulasse. Bref, plus jamais ! », a écrit cette cliente.

Il est vrai que les traversées ne se rassemblent pas et les avis peuvent différer d’un client à un autre, mais toujours est-il que ce témoignage peut en dire long sur les conditions de voyage offert par la compagnie à ses clients. Corsica linea est appelée donc à revoir sa copie à l’avenir.

Lire aussi : « Bande d’escrocs » : un client clashe Air Algérie