L’influenceuse algérienne, Numidia Lezoul, est au cœur d’une vive polémique pour une affaire d’arnaque au visa d’étude. Alors qu’un communiqué de la DGSN indiquait clairement « une état de fuite », la jeune instagrameuse s’est présentée ce matin, au tribunal de Dar El Beida pour comparaître devant le procureur de la République.

L’affaire a fait grand bruit dans les medias et sur les réseaux sociaux. Plusieurs instagrameurs et youtubeurs sont impliqués dans cette affaire qui prend des allures d’un vrai scandale. Il s’agit de Rifka, Mohamed Aberkane alias stanley et Ines Abdelli. Appelés à témoigner, ces influenceurs auraient perçu des commissions de la part d’une pseudo-agence d’études à l’étranger.

Numidia Lezoul annoncée en état de fuite, s’est finalement présentée ce mercredi au tribunal de dar el beida, accompagnée des membres de sa famille.

Pour rappel, les services de sécurité algériens ont démantelé mi-janvier, un réseau criminel d’escroquerie qui a fait au moins 75 victimes parmi les étudiants algériens. Le réseau est composé de trois personnes qui dirigeaint des opérations d’escroquerie via des entreprises fictives d’immigration.

Plus de 75 étudiants ont été victimes de cette arnaque. Les influenceurs cités dans cette affaire auraient reçu des commissions pour faire de la pub à cette entreprise. La direction générale de la sûreté nationale a appelé les citoyens ayant été victime de ce réseau criminel de se rapprocher de service central de lutte contre le crime organisé afin de porter plainte et de d’apporter son témoignage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici