Un agent d’entretien à l’aéroport international d’Alger a été mis en cause devant le tribunal correctionnel de Dar El Beida dans une affaire pénale liée au vol d’argent. L’homme qui risque jusqu’à 18 mois de prison ferme, aurait volé un portefeuille d’une passagère qui venait de l’aéroport de Dubaï.

Selon le site arabophone Ennahar, le procureur de la République prés le tribunal correctionnel de Dar El Beida a requis, mercredi dernier, une peine de dix-huit mois de prison ferme à l’encontre d’un agent d’entretien dénommé « Karim ». L’employé de l’aéroport international d’Alger, Houari Boumediene, aurait volé un portefeuille d’une passagère qui venait de l’aéroport de Dubaï aux Émirats arabes unis.a

La victime a révélé que son portefeuille volé, contenait une somme d’argent en monnaie nationale, estimée à 12. 000 DA, et un montant en devises d’une valeur de 70 euros. Ainsi que ses cartes personnelles et quelques documents.

L’accusé avait reconnu l’accusation portée contre lui. Il reconnait avoir commis une erreur, et que son intention n’était pas de voler le portefeuille. Il affirme vouloir juste le garder le sac à main jusqu’à ce qu’il apprenne l’identité de son propriétaire et le lui rendre.