L’international algérien a passé un sal après-midi ce dimanche 20 février, au stade Auguste Delaune de Reims. Youcef Belaïli a été la cible de plusieurs insultes et chants à caractère raciste de la part des supporters. « On est en France ! » ou encore « One, two, three ! Rentre dans ton pays ! » accompagnés de gestes obscènes et d’insultes ont accueillis l’attaquant algérien   lors de son entrée sur la pelouse.

Dans des propos relayés par Ilyes Ramdani, journaliste pour Mediapart, Youcef Belaïli a eu droit à un accueil nauséabond. « Bel accueil pour Belaili à Reims. Entre les sifflets, les doigts d’honneur et les insultes, des chants qui sentent bon le racisme : « On est en France » , « One two three, rentre dans ton pays », a écrit le journaliste sur son compte tweeter.

Pourtant, l’arrivée de l’ailier algerien avait déclenché un petit vent de folie au Stade Brestois, qui avait vu son nombre d’abonnés exploser en quelques heures. Mais Youcef Belaili a été victime d’un accueil déplorable sur le terrain du Stade de Reims.


Les malheurs de l’international algérien ne se sont pas arrêtés là. Puisqu’en seconde période, le joueur avait  l’opportunité de donner  l’avantage à son équipe sur penalty. Malheureusement,  le joueur a vu sa tentative repoussée par le gardien adverse.à quelques minutes de la fin, le même  Belaïli avait une ultime opportunité, cette fois détournée sur la ligne par un défenseur rémois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici