L’international algérien Riyad Mahrez est au cœur d’une vive polémique en Angleterre. L’ailier de Manchester City a indiqué dans une déclaration à la presse qu’il ne reconnait pas les superstitions ni le soi-disant « Père Noël ».

Répondant à une question des journalistes sur l’effet « Père Noël », et sur le fait que Manchester City a terminé l’année en tête du classement et que la huitième victoire consécutive en championnat d’Angleterre, signifie peut-être que le “Père Noël” cache une agréable surprise en cette fin de saison pour les Sky Blues, Mahrez a préféré se moquer de ces croyances.

« Je ne crois pas aux superstitions et à ce genre de croyance, je crois juste qu’il faut gagner des matchs et essayer de rester au top jusqu’à la fin, nous devons juste continuer et nous sommes dans un très bon moment, nous verrons où nous finir », a-t-il affirmé le capitaine de l’équipe d’Algérie.

Les propos de Riyad Mahrez n’ont pas été pour plaire à de nombreux supporters mancuniens qui croient aux bons présages de Noël. Car arguent-ils, les deux dernières fois que City occupait la première place avant Nöel – en décembre 2011 et 2013 – les Skyblues ont à chaque fois été titrés en fin de saison.

Le gaucher algérien a inscrit dimanche son 11ème but de la saison face à Newcastle, ce qui fait de lui le meilleur buteur cette saison toutes compétitions confondues. Ce but, 50ème de Mahrez sous les couleurs des Cityzens, a permis aux hommes de Pep Guardiola de conserver leur place de leaders avant Noël.

Pour Mahrez, ces records ne constituent pas une fin en soi – même s’ils sont le reflet de  l’incroyable régularité de l’équipe de Pep Guardiola. « Les chiffres n’ont pas d’importance », a conclu l’Algérien.

Article précédentUne boutique officielle de l’équipe d’Algérie s’ouvre en France
Article suivantParis : un commissaire de police s’attaque aux supporters algériens

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici