Des élections partielles des membres des Assemblées populaires communales (APC) auront lieu, le 15 octobre prochain, dans deux communes de la wilaya de Tizi-Ouzou et quatre communes de la wilaya de Béjaïa, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

Le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a signé, dimanche, « un décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue des élections partielles des membres des Assemblées populaires communales (APC) au niveau des communes de Feraoun, M’cisna, Toudja et Akbou dans la wilaya de Béjaïa, et des communes de Ait Mahmoud et Ait Boumahdi dans la wilaya de Tizi-Ouzou, dont la date est fixée au 15 octobre prochain », a précisé le communiqué de la Présidence de la République.

« Le décret prévoit également l’entame de la révision exceptionnelle des listes électorales durant la période allant du 20 au 28 juillet 2022 », a conclu le communiqué.

Ainsi, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a ordonné la mise en place des mécanismes nécessaires pour nommer de nouveaux administrateurs afin de gérer les affaires de ces localités. Le lancement des préparatifs pour la tenue de ces élections locales partielles sera effectué dans les plus brefs délais au niveau des ces communes.