Les responsables d’Algérie Ferries semblent déterminés à régler les problèmes auxquels sont confrontés les voyageurs. Dans un nouveau communiqué publié ce lundi 18 juillet, la compagnie maritime algérienne assure qu’elle « mettra à disposition les capacités nécessaires pour permettre l’embarquement de tous les voyageurs devant embarquer du port de Marseille ».

Algérie Ferries veut rassurer ses voyageurs. La compagnie maritime nationale a publié un deuxième communiqué ce lundi 18 juillet, s’adressant à ses voyageurs au départ du port de Marseille. Algérie Ferries promet à ses voyageurs de mettre « à disposition les capacités nécessaires pour permettre l’embarquement de tous les voyageurs devant embarquer du port de Marseille ».

Ces nouvelles mesures sont prises précise-t-on « en application des instructions des hautes autorités de l’état ». L’Entreprise Nationale de Transport Maritime de Voyageurs ne précise pas néanmoins, la nature de « ces capacités nécessaires » à l’embarquement. S’agit-il d’une hausse du nombre de traversées suivant la demande ? Ou bien de nouvelles facilitations pour l’embarquement ?

Le communiqué d’Algérie Ferries n’en dit rien. La compagnie nationale prie par ailleurs, les voyageurs de « se présenter à l’escale pour leur embarquement au moins cinq (5) heures avant départ ». Cela afin de permettre d’effectuer les contrôles à temps et éviter du coup, les retards.

Prise en charge des voyageurs bloqués au port d’Alicante

Plutôt dans la journée, Algérie Ferries a publié un premier communiqué qui s’adresse aux voyageurs bloqués au port d’Alicante. La compagnie de navigation maritime Algérie Ferries a annoncé la programmation d’une traversée supplémentaire Alicante – Oran, pour rapatrier les voyageurs détenteurs d’un billet ouvert.

La traversée supplémentaire sera assurée, jeudi 21 juillet, par le ferry Tassili II. Algérie Ferries précise que ce voyage est destiné à « la prise en charge des passagers munis d’un billet ouvert bloqués au port d’Alicante », indique la compagnie.

Pour rappel, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a donné hier, de nouvelles instructions pour la prise en charge des ressortissants algériens. Le chef de l’État a ordonné la mise en place d’un numéro vert et d’une cellule de veille et d’écoute, au niveau du cabinet du ministre des Transports au profit de la diaspora.

Les nouvelles orientations du président algérien visent à permettent aux membres de la diaspora d’adresser leurs doléances en matières de voyages aériens et maritimes. Cette décision intervient suite aux multiples appels lancés par les ressortissants algériens bloqués à l’étranger.