Le premier tour de l’élection présidentielle française a lieu dimanche 10 avril. Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les grands gagnants de ce round. Deuxième tour le 24 avril, pour départager les deux candidats. Néanmoins, deux invités surprise se sont fait remarqué par les Algériens, sur les réseaux sociaux.  Il s’agit de Djamel Belmadi et Karim Benzema.

Parmi les bulletins de votes nuls les plus drôles de l’élection présidentielle de 2022. Et dans cette catégorie, les votants ont fait beaucoup rire les internautes. En effet, lors de cette élection, Si certains ont déposé le bulletin de leur candidat favori dans l’urne, d’autres ont choisi de ne pas aller voter, ou bien de voter blanc, voire nul.

L’entraineur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi et la star du Real Madrid Karim Benzema ont été les invités surprise de ce scrutin. Les deux franco-algériens ont reçu chacun un vote lors de ce tour des présidentielles. Les bulletins ont été bien sur comptabilisés comme nuls.

Une vidéo qui a largement circulé sur les réseaux sociaux, montre un jeune algérien, lors de sa participation à cette élection présidentielle française. Le jeune homme a annulé tous les bulletins des candidats à la présidentielle, et a décidé de placer une photo du sélectionneur national Djamel Belmadi. Des images partagées sur la toile montrent un autre vote nul. Il s’agit d’un bulletin portant le nom de l’international français, Karim Benzema.

Un nouveau duel Macron-Le Pen en France

Pour rappel, le premier tour des élections présidentielles françaises s’est déroulé dimanche. Le président sortant, Emmanuel Macron, va affronter, pour la seconde fois, la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen.

Les électeurs français ont décidé de rejouer le match d’il y a cinq ans. Les électeurs ont choisi de qualifier Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour. Le président sortant obtient 27,6% des suffrages, contre 24% il y a cinq ans. La candidate du RN, en lice pour la troisième fois, récolte 23% des voix. C’est mieux qu’en 2017, où elle avait obtenu 21,3% des suffrages.