4.9 C
Paris
dimanche, novembre 28, 2021

Principe de réciprocité en matière de visas : le ministre du tourisme se prononce

Le ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi a indiqué que l’Algérie prendra en considération, le principe de réciprocité dans la délivrance de visas aux touristes étrangers. Le ministre rappelle les directives du Président Tebboune à l’adresse des missions diplomatiques algériennes à l’étranger à l’effet de faciliter l’octroi de visas touristiques.

Hamadi qui a insisté sur la promotion de la destination Algérie, a précisé qu’il n’est pas concevable que des pays qui durcissent les conditions d’octroi de visas pour les Algériens puissent bénéficier des facilitations de la part de l’Algérie.

Le ministre fait sans  doute, allusion à la France qui a décidé récemment de réduire drastiquement, les visas à accorder aux ressortissants maghrébins dont les Algériens. Néanmoins, l’on comprend mal comment l’Algérie pourrait attirer un grand nombre de touristes étrangers et en même temps,  appliquer le principe de réciprocité pour les pays qui durcissement les conditions de délivrance de visas aux Algériens ! Car la réalité, est que la plupart des pays notamment européens ne facilitent pas la procédure pour les ressortissants algériens.

Par ailleurs, le ministre du tourisme a annoncé, mardi à Alger, le parachèvement d’un nouvel arsenal juridique  régissant le tourisme, l’hôtellerie et les stations thermales. Pour booster le tourisme intérieur, le ministre a préconisé « le lancement de nouveaux projets, le parachèvement des programmes d’habilitation et de modernisation des entreprises publiques, outre la création des circuits touristiques thématiques, notamment le tourisme saharien ».

Dernières nouvelles
Related news

1 COMMENTAIRE

  1. il faudra savoir que la majorité des « touristes français » se présentent aux frontières algériennes à bord de leurs véhicules-couchettes. ces voyageurs de longues distances sont souvent en transit chez nous pour se rendre dans les pays du sud de l’afrique. ils s’approvisionnent avant de rentrer en algérie, de carottes, navets, tommates, etc.. enfin de tous ce qui leur permettra de tenir pour ne pas dépenser en cours de route, ou dépenser le strict minimum et ils les mangent crus. ils disent tous la meme chose  » c’est bon pour la santé ». il est utile de rappeler qu’ils vendent les véhicules-couchettes et ils rentrent chez eux en avion. en fin de compte ce sont des faux commerçants. les deux wilayates concernées sont coté ouest béchar et coté est tebessa. c’est bon à savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici