A l’approche de la saison estivale, ponctuée par une forte demande, Air Algérie fait face à la concurrence. La compagnie aérienne nationale est tenue de procéder à l’amélioration de sa politique commerciale.

Le ministre des transports, M. Abdellah Mondji, a présidé mercredi 1er juin, une réunion consacrée à l’examen de la politique commerciale de la compagnie et des moyens pour le développer. A l’issue de cette rencontre, des recommandations pour développer la politique commerciale d’Air Algérie ont été formulées.

La rencontre est centrée sur la stratégie marketing de la compagnie et sur les prix des billets d’avion. Le ministre a appelé à organiser et à améliorer la commercialisation des agences commerciales de la société au niveau local et international. En outre, Air Algérie est tenue de faire face à la compétitivité avec les compagnies aériennes étrangères, notamment avec le retour progressif de l’activité.

Stratégie marketing d’Air Algérie

De leur côté, les responsables d’Air Algérie ont présenté un exposé sur l’activité commerciale de la compagnie ainsi que sur la stratégie adoptée en matière de marketing axée sur :

  • L’adoption du système Yield Management, en vigueur au niveau international, qui repose sur le principe de l’offre et la demande ;
  • Le maintien des mêmes prix de 2019 comme référence tout en prenant en considération l’évolution des prix du kérosène, les frais relatifs à l’assurance et le taux de change ;
  • La proposition de prix moins chers que les compagnies aériennes concurrentes sur le même marché durant les périodes de pics de la demande avec statistiques et chiffre à l’appui;
  • La maîtrise par Air Algérie des prix des billets commercialisés par les agences
    de voyages privées et les sites électroniques spécialisés à travers des accords afin d’éviter la spéculation sur les prix.

Modernisation des mécanismes de commercialisation

Le ministre a appelé par ailleurs, les responsables d’Air Algérie à redoubler d’efforts pour développer la politique commerciale de la compagnie aérienne pour la rendre plus attractive. En présence des responsables du ministère, du directeur général par intérim d’Air Algérie et de plusieurs de ses cadres, la politique commerciale de la compagnie aérienne nationale est passée en revue.

En outre, la nécessité de la modernisation des mécanismes de commercialisation en relevant les niveaux de vente à distance et l’adoption du paiement électronique a été soulevée.

Le ministre a également souligné la nécessité d’améliorer et de diversifier les services offerts, de bien prendre soin des clients et d’assurer toutes les conditions de confort et de sécurité à bord des avions.

En ce qui concerne la qualité des services, le premier responsable du secteur a donné des instructions pour la prise en charge optimale des passagers à l’occasion de l’entrée en application du programme estival. Ainsi, la compagnie aérienne nationale doit réfléchir à proposer des offres promotionnelles en adéquation avec les exigences du marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici