Prix des billets et crise financière : Air Algérie va mieux

2
Amine Andaloussi, porte-parole d'Air Algérie
Amine Andaloussi, porte-parole d'Air Algérie

Le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, s’est exprimé ce lundi 23 mai, sur la situation financière de la compagnie nationale, sur les prix des billets et l’opération de remboursement. Dans une déclaration accordée au quotidien Echorouk, le responsable au sein d’Air Algérie affirme entre autres, que le billet le plus cher sur la ligne France-Algérie ne dépasse pas 640 euros.  

Le porte-parole d’Air Algérie révèle que la situation financière de la compagnie  nationale « est actuellement stable ». Il révèle par ailleurs, que les pertes causées par la suspension des vols en raison de la crise sanitaire sont estimées « à 300 millions de dollars ». Un chiffre qui donne une idée sur la gravité de la crise financière que la compagnie a vécue, deux années durant.

Au sujet des prix des billets jugés très excessifs par les clients, Andaloussi indique à titre d’exemple que  « le prix du billet le plus cher entre la France et l’Algérie, aller-retour, ne dépasse pas 640 euros ». Par ailleurs, le même responsable informe qu’Air Algérie a indemnisé 60% des billets non utilisés pendant la pandémie, tandis que les « 40 % des détenteurs de billets seront indemnisés à partir de cette semaine ».

Voici le nombre de salariés d’Air Algérie

Evoquant le plan de restructuration de la compagnie décidé par le président algérien, Amine Andaloussi concède qu’Air Algérie « souffre au niveau des services, que nous travaillons à améliorer ». Il précise par ailleurs que « le nombre de salariés d’Air Algérie est de 7856 salariés ».

Evoquant l’opération de transport des pèlerins lors de la saison de Hedj 2022, le responsable de la compagnie aérienne confie que « le quota du Hedj pour cette saison est estimé à 9 400 places », affirmant que « la vente des billets du Hedj débutera le 15 juin ».

Dans une déclaration récente à la radio nationale, Amine Andaloussi a confié qu’Air Algérie a mobilisé toutes ses capacités humaines et matérielles pour la réussite de cette saison estivale (fin juin, juillet et août). Il avait  affirmé que la compagnie aérienne a mis en œuvre tous ses moyens pour lancer son programme supplémentaire des vols dans les meilleures conditions.

2 Commentaires

  1. Salam alikoum,
    640 euros le prix du billet le plus cher entre la France et l´Algérie ? rien que ça? monsieur Andaloussi , vous voulez que le peuple Algérien vous applaudisse et qu´il vous décerne une médaille !!!
    ACHOUMA ALIKOUM!!!

  2. Comme moi je suis un père de famille de 6 personnes sa me revient comme bien pour un voyage à mon très chère pays.. Merci beaucoup la nouvelle Algérie.. Vive l’ancien Algérie.??de monsieur abdelaziz bouteflika

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici