L’analyste sportif, Pierre Ménès a passé au crible l’amère  défaite de l’équipe d’Algérie contre la Guinée Equatoriale. Pour le journaliste, « la déception est grande pour le peuple algérien (…) ça me rappelle bizarrement l’équipe de France en Corée en 2002 ».

Dans une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube, la journaliste français compare l’équipe d’Algérie de cette CAN à l’équipe de France qui a joué la Coupe du monde Corée-Japon de 2002. « La déception est grande pour le peuple algérien Parce que franchement, pour une équipe … ça me rappelle bizarrement l’équipe de France en Corée en 2002 », a-t-il déclaré.

Le chroniqueur controversé rappelle que les Fennecs gardent leurs chances complètes pour se qualifier au prochain tour.  Les Algériens n’ont plus le choix. Il leur faut gagner face à la Côte d’Ivoire pour espérer être parmi les meilleurs troisièmes.

Quelles chances pour les verts ?

« Autant je n’ai pas été sévère avec les Algériens sur leur premier match et leur match nul inaugural, autant là je n’ai rien vu. Je n’ai pas vu de qualité technique, je n’ai pas vu d’organisation et il y a deux choses qui m’ont frappée. C’est d’abord l’incroyable pression qui est sur eux. On voit bien qu’ils sont accablés par leur titre précédent et probablement leur série d’invincibilité. Et puis, le déficit physique apparent qui est apparu au fil des minutes face à une équipe qui a fait preuve d’une abnégation défensive totale », conclut Pierre Ménès.

Très mal embarquée dans la CAN, avec zéro victoire en deux matches, l’Algérie a toutefois encore son destin en main. Le plus simple pour les poulains de Djamel Belmadi serait de s’imposer contre la Côte d’Ivoire, jeudi 20 janvier (17 h). en effet, grâce à la formule de la Coupe d’Afrique instaurée en 2019, avec le passage à 24 équipes et la qualification en 8e de finale de quatre des meilleurs troisièmes de poules (sur six), les Verts ont encore leur destin en main. Et peuvent même encore décrocher la première place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici