C’est officiel. L’Aïd al-Adha 2022 sera célébrée le 9 juillet prochain en France. L’annonce a été faite dans un communiqué publié, mercredi 29 juin, par la Grande Mosquée de Paris.

Plusieurs structures se basant sur des données astronomiques ont déjà annoncé la date de l’Aïd el-Kebir 2022. C’est le cas du Conseil théologique musulman de France (CTMF), qui a indiqué la semaine dernière que le premier jour de cette fête religieuse coïncidera avec le 9 juillet.

« Compte tenu des données scientifiques les plus précises (…) la conjonction (nouvelle lune) aura lieu, inchaAllah, le mercredi 29 juin 2022, à 2h52 GMT (3h52 : heure de Paris). Le nouveau croissant de lune sera visible, inchaAllah, le même jour à 18h02 GMT (19h02 : heure de Paris) », a fait savoir l’instance religieuse dans un communiqué publié samedi 25 juin.

Ces prévisions ont été officiellement confirmées mercredi 29 juin. En effet, la Cour suprême de l’Arabie Saoudite a annoncé que la date de la fête religieuse est officiellement fixée pour le 9 juillet, et ce après avoir observé la nouvelle lune qui correspond au premier jour du mois de Dhou al-hijja 1443.

Plusieurs autres pays ont annoncé dans la foulée que le 9 juillet sera le premier jour de l’Aïd al-Adha. En France, cette annonce a été faite, comme à l’accoutumée, par la Grande Moquée de Paris. Cette instance a fait savoir, par ailleurs, que deux prières seront tenues pour la circonstance. Une première est prévue à partir de 7h 30 et la seconde à 8h 15.

Deux prières de l’Aïd al-Adha au menu

« L’organisation des deux prières tient compte du risque d’affluence et a pour but d’accueillir les fidèles dans de meilleures conditions », a expliqué la Grande Mosquée de Paris. Celle-ci a recommandé aux fidèles « le port du masque et l’utilisation du gel hydroalcoolique », étant donné, a-t-elle indiqué, que « la fin de la pandémie du Covid-19 n’étant pas encore d’actualité ».

Dans son communiqué, l’instance religieuse demande « à tous les musulmans de France de se conformer aux lois en vigueur dans le cadre du rituel sacrificiel des ovins qui doit être accompli par délégation dans les lieux appropriés et agrées ».

Lire aussi : Aïd al-Adha 2022 : l’Algérie annonce la date officielle