Le procès de l’affaire de « l’arnaque au visa d’études » s’est ouvert ce jeudi 9 juin, au tribunal d’Alger. Après trois reports consécutifs, les accusés dont Numidia Lezoul ont été déférés devant le juge. Ils seront fixés sur leur sort dans quelques heures.

Le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beïda a annoncé son réquisitoire. Il a requis des peines allant d’un (1) à huit (8) ans de prison ferme. Numdia Lezoul et les 3 autres influenceurs risquent 1 an de prison.

Le procureur de la République a requis Huit (08) ans de prison ferme contre le propriétaire de la société « Future Gate » Oussama Rezagui. Les employés de la société fictive risquent une durée d’emprisonnement de  trois (03) ans.

Il s’agit d’un réquisitoire, le verdict devrait être prononcé ce jeudi soir.